Une seconde vie pour les batteries après l'automobile ?

Une seconde vie pour les batteries après l'automobile ?©Shutterstock, Media365

, publié le 23 décembre

Alors que le marché de l'électrique est en pleine expansion, les batteries dont la durée de vie est estimée à 10 ans pourraient servir à d'autres usages.



Que faire de vos vieilles batteries ? Les jeter ? Sûrement pas ! Alors qu'on estime que 70 à 80 % de la capacité d'une batterie peuvent encore servir après son usage dans le domaine automobile, les constructeurs ont déjà pensé au prochain chapitre. Stockage d'électricité, éoliennes, panneaux solaires ou encore bateaux-mouches, les batteries se font une seconde jeunesse.

Les constructeurs automobiles sur le coup

Si les ventes devéhicules électriquesexplosent ces derniers mois, les batteries quant à elles ne sont pas éternelles. C'est pourquoi les constructeurs pensent à la suite. BMW recycle depuis 2018 les batteries des véhicules i3 électriques - dont l'ancienneté est d'une dizaine d'années - pour stocker l'énergie produite par des éoliennes. L'objectif est d'injecter l'électricité dans le réseau public. De quoi donner des idées...

Renault, Audi, Volkswagen

En France, Renault procède de la même façon sur ses sites de Douai et de Flics, près de Paris. Un stockage d'énergie appelé : E-STOR. Alors que Volkswagen et Audi réutilisent eux aussi les batteries usagées, pour alimenter parfois des panneaux solaires, le recyclage reste le grand défi. Car oui, les composants des batteries sont loin d'être 100 % éco-responsable.

Le recyclage possible ?

Pour Damien Pierre Sainflou, en charge des questions sur le recyclage des batteries pour le groupe Stellantis, la partie n'est pas gagnée d'avance : « Il y a des défis économiques et techniques à relever ». D'ici quelques années, une nouvelle technologie de batteries arrivera sûrement à moindre coût pour stocker le solaire et l'éolien. Mais pour le moment, le recyclage reste concret et utile. « La deuxième vie est absolument plus rentable, car une batterie dure 10 ans dans une voiture, puis encore 10 ans en stockage stationnaire, et peut ensuite enfin être recyclée, cela rallonge sa durée d'utilisation. » explique Holger Reiche, ingénieur chez BMW.

Dans certains domaines, les batteries se réjouissent d'une seconde vie. À Paris, les batteries usagées servent à électrifier le réseau fluvial. Si vous utilisez les bateaux-mouches et péniches de la capitale, il se pourrait qu'ils soient alimentés par des batteries vintage !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.