Tesla rappelle 362 000 voitures pour défaut du logiciel de conduite autonome

Tesla rappelle 362 000 voitures pour défaut du logiciel de conduite autonome©Tesla, Media365

, publié le 3 mars

Ce qui a fait la renommée de Tesla lui cause aujourd'hui du tort : plus de 300 000 voitures équipées du logiciel avancé de conduite autonome (FSD) présentent des défaillances. La marque a été sommée par l'agence de sécurité routière américaine de les mettre à jour.



Tesla est actuellement dans la tourmente aux États-Unis. Précurseur dans la technologie de conduite autonome (avec son fameux système Autopilot), le constructeur américain a contribué à populariser cette technologie. Cela a poussé plusieurs de ses concurrents à accélérer leurs recherches pour développer leur propre système (Mercedes, Audi, Volkswagen, etc.)  Encore plus avancé que l'Autopilot, la marque a lancé le "Full Self-Driving" (FSD), qui permet une conduite entièrement autonome, mais n'est disponible pour l'instant qu'aux États-Unis. Il ajoute à l'Autopilot la reconnaissance des feux et des panneaux de signalisation, et constitue une assistance de niveau 2, qui nécessite tout de même de garder les mains sur le volant. Le conducteur reste donc responsable en cas d'accident.

Un bug dans la reconnaissance des panneaux et des marquages

Le FSD devrait bientôt être disponible en Europe, en raison d'une évolution récente de la législation quant à la conduite autonome. Mais aux États-Unis, Tesla est actuellement empêtré dans un nouveau scandale à propos de son logiciel phare. L'agence américaine pour la sécurité routière (NHTSA) a émis un rappel pour défaut de ce logiciel sur plus de 362 000 modèles Tesla. Plusieurs problèmes ont été signalés avec le Full Self-Driving. Le système de reconnaissance des feux et des panneaux présente des anomalies, alors qu'il s'agit précisément du fer de lance de ce système !

Un rappel...électronique

Des modèles Tesla avec FSD auraient ainsi coupé une ligne blanche, ou grillé un panneau stop. Dans certains cas, le régulateur de vitesse n'a même pas ralenti à l'approche d'un feu orange, ou a été en excès de vitesse suite à une mauvaise lecture des panneaux. La NHTSA a demandé à Tesla de rappeler 362 758 modèles équipés du FSD. Cette correction n'est pas physique en réalité, elle se fera à distance via une mise à jour électronique. Les modèles concernés sont les Model 3 et Y, ainsi que les Model S et X produits après 2016. Encore une fois, seuls les modèles américains sont concernés...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.