Green auto

Renault supprime sa Mégane hybride rechargeable

Face au succès de la Mégane électrique, la Mégane thermique/hybride de quatrième génération est progressivement poussée vers la sortie. Renault supprime aujourd'hui sa variante hybride rechargeable, pour ne maintenir plus que les blocs essence et diesel.

La Renault Mégane électrique rencontre un franc succès en France depuis son lancement l'année dernière. Forte d'une autonomie de 470 kilomètres, elle peut se recharger à 80% en seulement 29 minutes sur un chargeur haute puissance. Un sacré argument, comparé à la petite Zoé et son autonomie de 390 kilomètres, qui avait pourtant popularisé dès 2012 les véhicules électriques chez Renault. Ces atouts ont incité de nombreux Français à opter pour l'électrique et à se tourner vers la Mégane électrique. Mais, la Mégane électrique n'est pas la seule variante de la gamme Mégane ! Il y a encore et toujours la « bonne vieille » Mégane de quatrième génération, introduite en 2016 ! Celle-ci était jusqu'à présent disponible en variante thermique ou hybride. Disponible en 5 portes et en break, elle coexiste encore avec la nouvelle Mégane électrique, mais son avenir est bien entendu menacé. 

La gamme Mégane s'amoindrit


Jusqu'à présent, la Mégane était proposée en versions essence de 140 chevaux et diesel de 115 chevaux. Ainsi qu'en variante hybride rechargeable de 160 chevaux, la même motorisation qui équipe le Captur E-Tech plug-in hybride actuel. Bien que ces versions hybrides rechargeables aient été éligibles aux bonus écologiques par le passé, elles ne sont plus aussi populaires auprès des particuliers en France qui préfèrent désormais les motorisations 100% électriques ou full hybrides. Les flottes appréciaient ces versions pour leur fiscalité avantageuse et leur système peu contraignant, qui permettait de passer en mode 100% thermique une fois la batterie électrique épuisée. Mais avec les changements de régimes fiscaux qui les poussent de plus en plus vers la sortie, Renault a décidé de précipiter la fin de carrière de la Mégane hybride. La Mégane ne subsiste dès lors qu'en thermique, et devrait disparaître définitivement dans les prochains mois. Son départ marquera la fin de la longue lignée des Mégane thermique, initiée il y a 28 ans...

publié le 18 avril à 09h45, Media365

Liens commerciaux