Renault Rafale : un nouveau crossover qui se veut premium

, publié le 28 juin

Celui qui doit incarner la montée en gamme de Renault, c'est lui : le Rafale. Un grand SUV coupé au design audacieux, suréquipé, bien motorisé, et innovant sur plusieurs points.

Renault vient de présenter le nouveau Rafale, le troisième modèle de la famille Austral qui tire parti de la plateforme allongée de l'Espace. Il incarne désormais le nouveau haut de gamme de la marque, en succédant au grand SUV Koleos, arrêté il y a quelques mois. Sur le plan stylistique, le Rafale se distingue clairement de l'Austral et de l'Espace. Ses lignes sont nettement plus agressives et affûtées, forgeant son positionnement haut de gamme. On reconnaît aisément la touche de Gilles Vidal, ancien chef du design chez Peugeot. Son petit frère Arkana paraît bien sage en comparaison !

Confort et innovation

À l'intérieur, la console Open R'Link, déjà vue sur d'autres modèles, intègre un système d'info divertissement développé en partenariat avec Google. Grâce à l'empattement allongé de l'Espace, l'espace intérieur du Rafale est exceptionnellement généreux. En hommage à la philosophie "voitures à vivre" de Renault, une innovation remarquable a été introduite : le Solarbay, un grand toit panoramique qui a la particularité d'être occulté électriquement. Contrairement aux volets roulants traditionnels, la vitre s'opacifie simplement en appuyant sur un bouton. Il s'agit d'un équipement que l'on retrouve habituellement chez les marques allemandes haut de gamme !

4X4 et 300 chevaux

Sous le capot, le Rafale est uniquement proposé en version hybride full. Au lancement, seul le moteur de 200 chevaux, déjà présent sur l'Austral et l'Espace, sera disponible. Plus tard, un moteur inédit de 300 chevaux, et 4X4 sera introduit. Il sera associé à la technologie des roues arrière directrices 4Control. Ce n'est pas commun de voir une Renault avec une telle puissance, et surtout une Renault 4x4 ! Autrefois, seul le Koleos offrait cette option, et encore, sa transmission intégrale était fournie par Nissan... Il ne nous reste plus qu'une chose à découvrir à son sujet : ses tarifs ! Espérons que Renault n'ait pas trop la folie des grandeurs, pour que le Rafale ne soit pas encore un exemple (raté) d'un modèle haut de gamme français...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.