Quels modèles sont éligibles au bonus écologique en 2024 ?

Quels modèles sont éligibles au bonus écologique en 2024 ?©Opel, Media365

, publié le 15 janvier

Avec le nouveau score environnemental mis en place par l'État pour 2024, la liste des modèles électriques éligibles au bonus s'est drastiquement réduite, pour encourager les modèles produits dans l'Union européenne...



Sacré changement pour les automobilistes en 2024 : le bonus écologique a revu totalement ses règles d'attribution! Désormais, il ne suffit plus de choisir un modèle électrique avec un prix de vente inférieur à 48 000€ pour pouvoir en bénéficier. Déjà, le prix plancher a été abaissé à 47 000€, et le montant de la prime est passé de 5 000€ à 4 000€ (pour 40% des ménages le plus aisés toutefois). Mais surtout, toutes les voitures électriques n'ont plus systématiquement droit au coup de pouce de l'État. Pour encourager le jeu du « Made in France » et du « Made in Europe », le Gouvernement a mis en place un score environnemental, chargé de noter les véhicules électriques selon leur impact carbone.

Un score environnemental sévère

On parle ici de l'impact carbone lié à leur production, comme par exemple, l'énergie utilisée pour faire fonctionner leur usine (nucléaire, gaz, charbon, etc.), celui des processus de production intermédiaire, le transport, les matières premières utilisées, la composition et chimique et le type de batterie utilisée, etc. Autant vous dire que les voitures chinoises - et Asiatiques en général - sont « non grata » car provenant de l'autre bout du monde ! C'est d'ailleurs à demi-mot l'objectif de la mesure : réduire la force de frappe des modèles chinois , qui se multiplient sur le marché... Il y a pourtant eu une exception : le crossover Mazda MX-30, pourtant assemblé à Hiroshima (Japon), mais qui reste éligible. Difficile d'en connaître les raisons, le détail des critères retenus par l'État n'étant pas connu. Alors, quels modèles sont encore éligibles ?

Les modèles éligibles au bonus 2024

Il s'agit pour l'essentiel de modèles européens assemblés sur le Vieux Continent. Mais pas seulement, les constructeurs étrangers ayant fait le jeu de produire en Europe ont droit au précieux sésame. C'est par exemple le cas des Tesla Model Y (assemblé à Berlin, en Allemagne), Hyundai Kona Electric (Nošovice, République tchèque), Nissan Leaf (Sunderland, Royaume-Uni) et Townstar (Maubeuge, France) et du Toyota ProAce City Verso Electric (Vigo, Espagne). Voici le détail des modèles pouvant bénéficier du précieux bonus en 2024 :

Abarth : 500
Audi : Q4 45 e-tron
BMW : Série i4 / iX1 / iX2
Citroën : ë-C3 / ë-C4 / ë-C4X / ë-Berlingo / ë-SpaceTourer
Cupra : Born
DS : DS 3 E-Tense
Fiat : 500e / 600e / e-Doblo
Hyundai : Kona Electric
Mazda : MX-30
Mercedes : EQA / EQB / EQT
Mini : Mini Electric
Nissan : Leaf / Townstar EV
Opel : Corsa Electric / Mokka Electric / Astra Electric / Combo-e Life / Zafira-e Life
Peugeot : e-208 / e-2008 / e-308 / e-3008 / e-Rifter / e-Traveller
Renault : Zoe / Twingo E-Tech / Mégane E-Tech / Scénic / Kangoo E-Tech
Skoda : Enyaq / Enyaq Coupé
Smart : Fortwo
Tesla : Model Y
Toyota : Proace City Verso Electric
Volkswagen : ID.3 / ID.4 / ID.4 GTX / ID.5 / ID.5 GTX* / ID.7*
Volvo : C40 Recharge / XC40 Recharge

Vos réactions doivent respecter nos CGU.