Pourquoi les voitures électriques prennent feu ?

A lire aussi

, publié le 10 juin

Le phénomène inquiète outre-Atlantique alors que plusieurs véhicules électriques ont pris feu ces derniers temps. Problème de batterie, défaut de fabrication, doit-on prendre le sujet au sérieux et envisager des alternatives ?

Vous avez sans doute aperçu des images de voitures électriques qui prennent feu en plein milieu de la journée sans raison. Comment expliquer ce phénomène ? Le problème vient principalement des batteries lithium qui constituent une source d'énergie pour les véhicules électriques. À l'intérieur de cette batterie se trouve une partie appelée cathode. Composée d'oxygène, cette source peut s'enflammer rapidement en cas de mauvais contacts avec les pièces internes.

Pourquoi de tels incendies ?

Selon les spécialistes, une batterie peut prendre feu pour quatre raisons principales : soit la charge en lithium est incorrecte (surdosage), soit la batterie est utilisée de manière anormale, soit la fabrication présente un défaut, soit des dommages physiques ont eu lieu et ont provoqué un faux contact. Si on résume, l'utilisateur ne peut pas faire grand-chose lorsqu'un problème a lieu dans le processus de fabrication. Alors quand la batterie prend feu, il peut encore moins agir.

Les pompiers se forment

Aux États-Unis, les incendies de batteries sont plus fréquents que sur le continent européen. Les modèles Tesla par exemple ont vécu cette mauvaise expérience. C'est le cas également des Chevrolet Bolt, rappelées par le constructeur et contraintes de se garer en dehors des places de stationnement classiques pour éviter une explosion qui endommagerait d'autres véhicules voisins. Voitures électriques, trottinettes ou téléphone portable, le lithium est présent partout et très inflammable. Pour éteindre ces incendies, une grande quantité d'eau est nécessaire. Il faut ensuite laisser la batterie se consumer. Les pompiers se forment de plus en plus pour circonscrire ces feux, qui peuvent durer plusieurs heures. Selon les constructeurs automobiles, une surveillance d'au moins 24 heures sur la température de la batterie doit avoir lieu.

Inquiétude ?

Si les batteries lithium prennent feu, les chiffres d'accidentologie montrent qu'un véhicule électrique n'a pas plus de chance de prendre feu qu'une voiture thermique qui court les risques d'explosion d'essence. Problème : lorsqu'un véhicule électrique explose, l'information devient virale. Les études en cours montrent que des variantes du lithium, avec une nouvelle combinaison de minéraux, seraient moins risquées. Avec l'installation d'usines de recyclage de batteries, les voitures électriques devraient assurer un fonctionnement optimal à l'avenir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.