Plus de la moitié des acheteurs de voitures électriques regretteraient leur choix

Plus de la moitié des acheteurs de voitures électriques regretteraient leur choix©Pixabay, Media365

, publié le 15 août

Augmentation des coûts de l'électricité, complexité des bornes, variété des opérateurs de recharge : plus de la moitié des propriétaires français de voitures électriques regretteraient leur achat...



L'émergence de la voiture électrique a fait émerger de nouveaux défis en ce qui concerne l'infrastructure de recharge publique. Une enquête récente menée par YouGov pour le compte de Monta, une start-up danoise spécialisée dans la gestion de bornes de recharge, a mis en évidence des préoccupations importantes parmi les acheteurs de véhicules électriques. Les résultats indiquent que 54% des propriétaires de voitures électriques éprouvent des regrets quant à leur achat. La raison ? L'augmentation des coûts de l'électricité. Paradoxalement, une enquête distincte menée auprès d'un échantillon de conducteurs français révèle que 62% d'entre eux ne perçoivent pas les prix actuels du marché comme injustes...

L'opacité des tarifs de recharge

En réalité, ces divergences d'opinions semblent principalement résulter de l'opacité qui entoure les tarifs appliqués, tout comme la disponibilité des bornes de recharge publiques. Est notamment pointée du doigt l'absence d'uniformité et de transparence des tarifs de recharge, car le montant total de la transaction n'est dévoilé qu'une fois la charge complète. Autre problème : la variété des opérateurs de recharge et des offres. Un imbroglio qui crée des déséquilibres d'une station à une autre, ou d'une borne à une autre...

Trop de tracas pour se brancher

Un autre obstacle majeur est l'accessibilité limitée aux bornes de recharge les plus avantageuses. Les conducteurs soulignent qu'il est parfois complexe d'accéder à ces points de charge qui posent plusieurs conditions. Le téléchargement d'applications spécifiques, l'adhésion à des opérateurs de mobilité ou même la possession d'une marque en particulier... Cette complexité administrative ajoute une couche supplémentaire de frustration aux propriétaires actuels de véhicules électriques. Toutes ces raisons découragent aussi les autres, ceux qui possèdent actuellement une voiture thermique ou hybride et qui seraient tentés de faire la transition...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.