Green auto

Passeport batterie : de quoi parle-t-on ?

L'Union européenne prépare un « passeport batterie », obligatoire à partir de 2027 pour toutes les voitures électriques commercialisées dans l'UE. Un document qui permettra de mieux suivre la traçabilité, la durabilité et le recyclage des batteries.

Face à l'explosion du nombre de voitures électriques en Europe , l'UE souhaite encadrer davantage la transparence, la traçabilité et la durabilité des batteries de ces véhicules, et ce tout au long de leur cycle de vie. C'est le principe du « passeport batterie », qui sera obligatoire à partir de 2027 pour toutes les voitures électriques commercialisées dans l'UE  2027. Il s'agit d'un document numérique qui contient des informations détaillées sur la batterie d'une voiture électrique, lesquelles sont accessibles en scannant simplement un QR code.  Mais de quelles informations est-il question ?

Traçabilité, Durabilité, sécurité et recyclage

Le passeport batterie permet de suivre chaque étape de la vie d'une batterie, assurant ainsi une transparence totale depuis l'extraction des matières premières jusqu'à la fin de vie. On trouve ainsi :

Origine des matériaux : Type de matériaux utilisés et provenance des métaux ( lithium, cobalt, nickel , etc.).

Fabrication : Informations sur les procédés de fabrication, les fabricants, et les sites de production.

Caractéristiques techniques : Capacités, spécifications techniques, et performances de la batterie.

Utilisation : Historique d'utilisation, cycles de charge-décharge, et conditions d'utilisation.

Maintenance et réparations : Données sur les entretiens effectués, les réparations, et les éventuelles mises à jour logicielles.

Fin de vie et recyclage : Procédures de recyclage et réutilisation des matériaux après la fin de vie de la batterie.

En France dès cet été, grâce à Volvo

Pour l'heure, le passeport batterie n'est pas encore une réalité. Il fait l'objet de nombreuses études de la part de consortiums automobiles, pour standardiser les informations des batteries, et créer une norme homogène pour tous les pays de l'UE, et tous les constructeurs automobiles écoulant leurs véhicules sur le Vieux Continent. Le premier modèle à recevoir le passeport batterie sera le Volvo EX90, qui arrivera en France dès cet été . Pas encore une réalité, mais ça ne va pas tarder...

publié le 19 juin à 06h00, Quentin Pannaud, Media365

Liens commerciaux