Nouveau Renault Symbioz : un « monospace » au look de SUV

A lire aussi

, publié le 13 mai

Après l'Arkana et le Captur restylé, Renault vient intercaler un tout nouveau modèle de SUV au sein de sa gamme : le Symbioz. Ce Captur rallongé maximise habitabilité et volume de coffre, pour mieux séduire les familles...

Pluie de nouveautés chez les SUV Renault ces derniers mois ! Après avoir lancé la version longue et à sept places de l'Austral en 2023, qu'ils ont appelée Espace, le constructeur français a commercialisé plus récemment les versions restylées de l'Arkana et du Captur, et intronisé son nouveau SUV électrique, le Scénic E-Tech. En attendant l'arrivée en fin d'année du nouveau Rafale, puis l'année prochaine de la nouvelle Renault 4 E-Tech, le Losange lance aujourd'hui un nouveau SUV familial, le Symbioz.

Un Captur allongé pour ravir les familles

Long de 4,41 m de long, le Renault Symbioz parvient à se différencier suffisamment d'un Captur (4,22 m) tout en n'empiétant pas sur les plates-bandes de l'Austral (4,51 m) ni de l'Arkana (4,57 m). Comme ce dernier, il se positionne sur le segment C, tout en reposant sur la plateforme allongée de la Clio. Il en partage également son unique motorisation : l'hybride E-Tech de 145 chevaux, aussi efficace qu'efficiente. Le style est en revanche très différent, plus massif et, surtout, arborant les nouveaux gènes esthétiques de Renault, très inspirés du dernier Scénic dans le traitement de ses surfaces, de ses faces avant et arrière et de ses phares. L'ensemble est moderne et agréable, et devrait plaire aux jeunes familles.

Habitabilité et volumes généreux

À bord, le meuble de bord n'affiche pas la même modernité que dans le Scénic, mais on a tout de même droit à une instrumentation numérique et un écran central placé verticalement qui pilote le nouveau multimédia Open-R Link intégrant Android Automotive, pour profiter de tous les services du géant américain nativement. Une très bonne chose tant ce système est réactif et agréable à utiliser. Mais c'est surtout avec deux autres atouts que Renault entend faire la différence : l'habitabilité et la modularité. La banquette arrière peut coulisser sur 16 cm pour offrir jusqu'à 624 litres utiles dans le coffre, ou au contraire, jusqu'à 22 cm en longueur pour les passagers arrière. Et même dans cette configuration, il y aura toujours 492 litres pour les bagages ! Le tout, avec un seuil de chargement plat. Et pour baigner l'habitacle de lumière, il est même possible de disposer du toit vitré opacifiant électroniquement Solarbay, déjà vu sur le Scénic ou le grand Rafale.

Et le prix ?

Les prix de ce Renault Symbioz ne sont pas encore connus, mais Renault devra viser juste pour éviter toute cannibalisation entre ses désormais très nombreux modèles de SUV... Pour rappel, un Captur restylé démarre aujourd'hui à 28 900€ avec la même motorisation hybride, tandis que l'Arkana E-Tech hybride de 145 chevaux s'échange lui contre 31 300€.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.