Nouveau Peugeot 3008 : plus agressif, plus audacieux

Nouveau Peugeot 3008 : plus agressif, plus audacieux©Peugeot, Media365

, publié le 12 septembre

Le remplaçant du 3008, best-seller de Peugeot est enfin là ! Cette nouvelle génération change tout: de style, de philosophie, et surtout de bord puisqu'il a été présenté pour l'heure uniquement en version électrique. Mais attention, l'autonomie est record: jusqu'à 700 kilomètres !



Bien qu'en fin de vie, le 3008 reste l'un des best-sellers de Peugeot. Et un modèle particulièrement important car inscrit au cœur du segment le plus porteur d'Europe. Pourtant, Peugeot n'hésite pas à prendre le risque de le proposer exclusivement en motorisation électrique, pour le lancement européen en tous cas. Des versions hybrides et hybrides rechargeables viendront un peu plus tard "selon les marchés" ainsi qu'un moteur essence "dédié aux marchés internationaux". Pas pour nous, donc.

Un SUV avec de sérieux atouts en version électrique

Le SUV français est le premier à être construit sur la toute nouvelle plateforme STLA Medium du groupe Stellantis, auquel appartient Peugeot. Un choix technique qui lui permet de pousser l'électrification à un nouveau stade pour l'ensemble du groupe, avec des technologies, batteries et motorisations bien plus généreuses que les Jeep Avenger, Peugeot e-308 et autres Opel Astra Electric actuelles.

Un style coupé et acéré

Comme cela avait été confirmé par la première image officielle révélée voilà quelques jours, le nouveau modèle adopte un style bien plus profilé, un "fastback" comme l'appelle Peugeot. Une silhouette qui adopte le nouveau langage esthétique de Peugeot, encore plus affirmé que précédemment. Mais qui permet surtout de soigner l'aérodynamisme, particulièrement important pour garantir une faible consommation, surtout en électrique. Résultat, le nouveau modèle affiche un Cx (Coefficient de trainée) de 0,28 seulement, l'une des toutes meilleures valeurs de la catégorie.

i-Cockpit et... rangements à profusion

À bord, en plus du i-Cockpit panoramique et son écran incurvé de 21 pouces déjà annoncé, le 3008 se montre généreux en espace, avec notamment un coffre de 520 litres. Auquel s'ajoutent 17 espaces de rangements dans l'habitacle pour une contenance totale de 34 litres.

Une autonomie record

Là où Peugeot frappe fort, c'est en termes d'autonomie. Trois versions seront proposées : deux roues motrices (210 ch) ou quatre roues motrices (320 ch) avec une batterie de 73 kWh, qui promettent déjà 525 km (WLTP, en cours d'homologation). Soit déjà pratiquement autant qu'une Tesla Model Y Grande Autonomie (533 km) ou qu'une ID.4 Pro (529 km), pourtant aux batteries légèrement plus généreuses. Mais surtout, le Français coiffe sa gamme d'une version Grande Autonomie de 230 ch promettant 700 km grâce à sa batterie de 98 kWh ! Dans les deux cas, la recharge pourra se faire à 11 kW en courant alternatif - de série - et jusqu'à 160 kW en courant continu sur une borne publique. Une valeur dans la norme ; Peugeot payant ici son choix de conserver une architecture en 400V plutôt que d'opter pour le 800V, comme Kia ou Hyundai notamment.

Innovant jusqu'au bout

Bien sûr, le E-3008 reçoit son lot d'innovations technologiques, dont une récupération d'énergie modulable selon trois niveaux via les palettes au volant. Le multimédia s'enrichit d'un Trip Planner, qui se charge de calculer automatiquement les arrêts de recharge nécessaire pour arriver à destination, ou encore la possibilité d'alimenter ou de charger un appareil électrique externe via la fonction Vehicle-to-load. Les assistants de conduite ont également fait un bond en avant, renforçant notamment les capacités de conduite semi-autonomes. Le E-3008 est désormais capable de changer de voie automatiquement, et devrait générer son lot d'alertes au conducteur, notamment lorsque la limite de vitesse change, lorsqu'il franchit involontairement une ligne, ou encore si son attention baisse.

Bref, un nouveau modèle très prometteur...

Ce nouveau Peugeot E-3008 s'annonce donc prometteur. Y compris auprès de ceux qui estiment l'autonomie d'une voiture électrique trop faible par rapport à son équivalent essence, voire diesel. Mais il reste bien sûr une inconnue majeure pour prédire de son succès : son prix ! Il ne sera connu qu'à la commercialisation, prévue au printemps prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.