Mini Cooper SE Cabrio

Chargement en cours
1/9
© Mini

, publié le 3 juin

Mini décline sa Cooper SE en version Cabrio à quelques mois d'une retraite bien méritée. Elle n'est limitée qu'à 999 exemplaires, dont 155 alloués à la France...

Pour mettre la quatrième génération de Mini 3-portes à la retraite, il fallait marquer le coup. Mini l'a fait, en commercialisant le tout premier cabriolet électrique du marché. Certes, il y a bien la Fiat 500 électrique cabriolet, mais l'Italienne n'est pas complètement découvrable.

La Mini enlève le haut

C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que nous avons pris le volant de cette Mini Cooper SE Cabrio du côté de Majorque. Pourtant, sur papier, la recette est quasiment en tous points identique à celle de la Mini Cooper SE : 184 ch animent les roues avant avec une autonomie théorique d'environ 201 km grâce à une batterie de 28,9 kWh. Seule différence notable : le 0 à 100 km/h exécuté en 8,2 secondes contre 7,3 secondes pour sa sœur jumelle avec un toit. La raison ? Le poids de ce cabriolet, qui prend environ 100 kg par rapport à la Cooper SE non découvrable. Est-ce pénalisant pour autant avec ce type de voiture ? C'est ce que nous verrons dans un instant.

Une série limitée

Esthétiquement, que dire ? La recette fonctionne très bien. Alors, pourquoi changer ? Mentionnons uniquement les jantes en aluminium 100% recyclé et... un badge « 1 of 999 » de chaque côté de la robe. Un détail ô combien important car, oui, pour la nouvelle génération arrivant d'ici peu, Mini a prévu une production limitée de seulement 999 exemplaires ! 155 ont été octroyés à la France.

À bord, aucun changement n'est à relever. La capote en toile s'ouvre et se ferme jusqu'à 30 km/h, électriquement, à l'aide d'un bouton. On peut aussi la régler à sa guise, comme un toit coulissant. Mais pour passer le plus sympa des moments, autant dénuder cette Mini complètement, et laisser tomber les vitres. Dans ce cas, placer le filet anti-remous à l'arrière sera utile pour optimiser le silence, pour autant qu'on accepte de se passer de passagers arrière. Là, dans cette configuration, l'expérience de relaxation sur des routes touristiques atteint des sommets.

155 exemplaires pour la France

Finalement, quoi de mieux qu'un cabriolet électrique !? Ce type de voiture nous permet de vivre une expérience auditive relaxante, à entendre les vagues au loin ou encore les oiseaux chanter. En plus, les 1 465 kg de cette Mini Cooper SE Cabrio n'entravent pas son agilité. Lors des accélérations, la poussée n'est pas fulgurante comme avec d'autres électriques, mais elle n'est pas faite pour ça.

Reste à parler de son prix excessif de... 60 490 € ! Tout ce qui est rare est cher, mais tout de même... D'autant plus que la prochaine génération devrait elle aussi arriver en cabriolet électrique, produit en plus grande série. Autant le savoir pour ne pas être trop frustré !



Vos réactions doivent respecter nos CGU.