Green auto

Leapmotor : des voitures électriques chinoises en France dès la rentrée

Grâce à un nouveau partenariat avec le constructeur chinois Leapmotor, Stellantis (Peugeot, Citroën, Fiat, Opel...) distribuera dès la rentrée prochaine des modèles électriques abordables en France, dont une citadine à moins de 20 000€ !

Face à l'arrivée massive des constructeurs automobiles chinois , aux modèles exceptionnellement bien positionnés en prix et en prestations, Stellantis (Peugeot, Citroën, Fiat, Opel...) a eu une idée... Distribuer, via son propre réseau de vente, des voitures électriques chinoises partout en France et en Europe. C'est, poursuivant cet objectif, qu'a été créée Leapmotor International, une coentreprise nouée avec la marque du même nom, qui n'est pour l'heure cantonnée qu'à la Chine. Ce nouveau partenariat donne un contrat exclusif de distribution à Stellantis en dehors de la Chine. L'Asie-Pacifique, les pays du GCC et ceux de la CEI seront aussi concernés.

Une citadine et un SUV électriques dès la rentrée

Née en 2015, cette jeune start-up commercialise déjà cinq modèles en Chine : une citadine, une berline, et trois SUV. L'accord avec Stellantis prévoit, dans un premier temps, la distribution de la citadine électrique T03, et celle du SUV familial C10, proposant respectivement 265 et 420 kilomètres d'autonomie. Dans la manœuvre, le groupe Franco-Italo-Américain espère intensifier son offensive dans la catégorie des modèles électriques accessibles, la T03 ayant été promise à un prix de base inférieur à 20 000€. Elle sera, de fait, encore plus accessible que la nouvelle Citroën ë-C3, et que les futures Fiat Panda et Opel « Adam » (nom de code provisoire).

6 modèles d'ici 2027

Stellantis la distribuera en priorité dans neuf pays européens à commencer par la France dès le mois de septembre 2024 ! 200 concessions sont prévues au total, soit sous la forme d'espace partagé avec d'autres marques du groupe (qui comprend aussi Alfa Romeo, Jeep, DS Automobiles et Lancia notamment), soit dans des espaces dédiés à 100% aux modèles Leapmotor. Mais le groupe ne va pas seulement les distribuer, il va aussi les produire ! Pour éviter les prochaines taxes européennes sur les voitures importées de Chine, tout en permettant l'éligibilité des modèles Leapmotor au bonus écologique français, Stellantis les produira localement sur le continent, certainement dans l'usine polonaise de Tychy (Fiat 500, Jeep Avenger, Lancia Ypsilon).  Le groupe espère étoffer rapidement sa gamme européenne, avec trois SUV (dont un coupé) et une compacte prévus d'ici 2027...

publié le 31 mai à 06h00, Quentin Pannaud, Media365

Liens commerciaux