Le constructeur chinois Chery ouvre une usine en Espagne

, publié le 8 mai

L'usine de Barcelone fermée par le constructeur Nissan en 2021 va rouvrir. Le groupe chinois Chery prendra possession des lieux dans quelques mois.

C'est officiel ! La marque automobile chinoise, Chery, installe sa première usine européenne. Après BYD qui annonçait en février dernier construire une usine en Hongrie - pour être opérationnelle d'ici trois ans - Chery est la deuxième marque chinoise à passer le cap. Direction Barcelone où le constructeur porte ce projet avec l'Espagnol Ebro-EV Motors, spécialisé dans la fabrication de pick-up électriques.

Usine d'assemblage

Le site catalan reprend donc du service trois ans après le départ de Nissan, où 3 000 personnes étaient employées. Un repreneur était espéré. Après l'accord officialisé entre le Premier ministre espagnol et le vice-président de Chery, le groupe assemblera d'ici quelque temps ses modèles thermiques et électriques avant d'être complétés par des SUV électriques vendus sous le nom Ebro, partenaire du constructeur chinois. D'ici 2027, la cogérance espère que 50 000 véhicules sortiront des usines avec un objectif de 150 000 véhicules d'ici 2029. Cette relance permettra dans un premier temps la réindustrialisation du site et la création de milliers d'emplois. 1 250 postes dont 150 dans les semaines à venir devraient voir le jour.

Du thermique à l'électrique

Connu depuis 1997 pour ses petites citadines essence, Chery a vendu 1,88 million de véhicules en 2023. Sous l'impulsion de ses confrères qui ont pris le virage de l'électrique un peu plus tôt, Chery entame tout doucement son implantation sur cette énergie. Présenté comme le plus gros exportateur chinois de véhicules dans le monde - l'an passé, 937 000 ont quitté le pays à destination du monde entier - Chery vise le haut de gamme. Le SUV eQ5 de la marque en est l'exemple. L'implantation du groupe en Espagne n'est finalement pas une surprise. La péninsule ibérique était l'an dernier le deuxième producteur européen avec 1,87 million de voitures assemblées, juste derrière l'Allemagne et ses 3,96 millions de véhicules assemblés, d'après l'Association des constructeurs européens automobiles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.