Dacia Jogger

Chargement en cours
1/9
© Dacia

, publié le 18 mars

Descendant de la feue Logan MCV, le Dacia Jogger est un modèle à la croisée des catégories. Break, baroudeur, crossover, c'est surtout le premier modèle hybride de Dacia, qui offre une consommation et des tarifs très alléchants. Prise en main sur les routes vallonées de la région de Lisbonne.



C'est au break familial Dacia Joggerque revient l'honneur d'inaugurer cette nouvelle mécanique. Nouvelle ? En fait, pas vraiment, puisqu'il s'agit du système hybride qu'on connait déjà sous les capots des Renault Captur et Arkana. Il se compose d'un moteur essence 1.6 litre, d'un moteur électrique, d'une petite batterie évidemment, et surtout d'une boîte auto très évoluée, utilisant des technologies issues de la F1. Dans une Dacia, rien que ça ! Comme le nom du modèle l'indique, le système développe 140 ch, ce qui en fait accessoirement la motorisation la plus puissante proposée sur le Jogger.

La toute première Dacia hybride

Quelques semaines avant notre essai, notre petit doigt nous disait déjà que ce modèle promettait des consos assez bluffantes. Pourquoi ? Parce que nous additionnions mentalement les qualités connues de chaque élément. Pour avoir essayé le système hybride dans le Renault Arkana, nous savions qu'il était presque aussi économe qu'un système Toyota. D'autre part, on sait que la philosophie Dacia est synonyme de voitures plus légères que la moyenne. En l'occurrence, 1 432 kg pour le Jogger, plus que raisonnable pour un break de 4,55 m de long. Mais bon, on sait aussi qu'entre la théorie et la pratique, il y a parfois un monde de différence. Alors vérifions.

Une consommation moyenne canon

C'est dans la région de Lisbonne que nous avons pris en main le Jogger Hybrid 140. Une région assez riche en relief, autant dire que le parcours d'essai ne facilitait pas la tâche du véhicule. Pourtant, avec la juste dose de conduite éco (respect des vitesses légales, énormément d'anticipation, utilisation judicieuse de la topographie), nous avons bouclé notre essai sur une moyenne de... 4,4 l/100 km ! Nous avions vu juste ! Grâce à une partie électrique suffisamment puissante et à une bonne capacité de régénération, on utilise énormément le mode zéro émission. Cette moyenne aurait été meilleure encore sur des routes moins vallonées, mais... elle aurait été bien moins bonne si l'itinéraire avait compris plus d'autoroute. C'est le point faible de la voiture : une conso de facilement 8 l/100 km à vitesses autoroutières.

La familiale compacte hybride la moins chère du marché

La consommation sur autoroute est donc ce qui fait perdre des points au Jogger Hybrid 140. Car pour le reste, c'est aussi un véhicule relativement véloce (même si la boîte auto manque parfois de réactivité), toujours aussi habitable (la batterie n'empiète pas sur l'énorme coffre ni sur les 7 places optionnelles), et égal à lui-même sur le plan du confort. Et puis surtout, il y a le prix : à partir de 24 600€. OK, c'est 5 000 de plus que le Jogger essence 100 ch à finition égale. Mais c'est toujours la familiale compacte hybride la moins chère du marché. Et de loin !



Vos réactions doivent respecter nos CGU.