D'après une étude, les Tesla sont plus impliquées dans des accidents que les autres !

D'après une étude, les Tesla sont plus impliquées dans des accidents que les autres !©Tesla, Media365

, publié le 5 janvier

Une étude américaine pointe du doigt les conducteurs de Tesla, qui auraient plus d'accidents que les autres. Le sésame de la conduite en état d'ivresse revient en revanche à une autre marque...



Rouler en Tesla n'est semble-t-il pas un long fleuve tranquille, entre la fiabilité régulièrement mise en cause outre-Atlantique et chez nos voisins allemands, l'Autopilot défaillant pouvant causer des problèmes de sécurité, et les multiples campagnes de rappels (fussent-ils résolus à distance...). Voilà qu'une étude de la société Lending Tree, spécialisée dans les comparatifs de prêts et de polices d'assurance, nous apprend que les voitures de la marque américaine sont les plus susceptibles d'être impliquées dans un accident. Pour établir ce classement, LendingTree s'est basée sur les données de devis d'assurance de son calculateur en ligne QuoteWizard sur la période du 14 novembre 2022 au 14 novembre 2023. QuoteWizard recense les relevés d'accidentologie de millions de conducteurs, mais également d'éventuelles infractions graves de roulage, comme la conduite sous l'emprise d'alcool et de drogue, ou les excès de vitesse. Alors, verdict ?

Plus d'accidents recensés chez les conducteurs de Tesla

Avec un taux moyen de 23,54 véhicules impliqués dans un accident pour 1 000 conducteurs, Tesla devance ainsi la marque d'utilitaires RAM (22,76/1000) et Subaru, très populaire aux États-Unis (20,90/1000). À l'inverse, les conducteurs de Pontiac (8,41/1000), Mercury (8,96/1000) et Saturn (9,13/1000) semblent les plus prudents. Notons tout de même que ces trois marques ont disparu du commerce depuis une dizaine d'années maintenant. On peut donc estimer que leurs conducteurs parcourent moins de kilomètres à leur volant que les véhicules les plus vendus actuellement, et sont donc moins susceptibles d'avoir un accident. Mais l'étude ne détaille rien à ce propos.

BMW, champion de la conduite en état d'ivresse

En matière de conduite en état d'ivresse, ce sont les conducteurs de BMW qui sont, et de loin, les mauvais élèves sur le marché américain : 3,13 pour mille conducteurs. Et là encore, ce sont RAM et Subaru qui complètent le peu enviable podium, avec toutefois des valeurs sensiblement inférieures à la marque allemande : 1,72 et 1,45 pour mille. Dans ce classement en revanche, les conducteurs de Tesla sont parmi les meilleurs, puisqu'ils n'apparaissent qu'à la 20e place (sur 30) avec un taux de 1,02 pour mille. En compilant les données "d'incidents" (état d'ivresse et excès de vitesse) et "d'accidents", ce sont finalement les conducteurs de RAM qui semblent les plus dangereux , avec un taux global de 32,90 pour mille, juste devant Tesla (31,13/1000) et Subaru (30,09/1000). Décidément, ces trois marques forment un malheureux trio !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.