VOLKSWAGEN Polo GTI 2018

Les photos de l'essai

publié le 1 janvier

En détaillant la proue de la Volkswagen Polo, il faut s'y prendre à deux fois pour être sûr qu'il ne s'agit pas de la grande sœur Golf, tant leurs traits sont proches.

Un peu d'histoire

D'ailleurs, avec 4,05 mètres de long pour 1,75 m de large, le sixième opus de la Volkswagen Polo n'est plus vraiment une citadine, mais pratiquement une compacte.

Pour se distinguer du reste de la gamme Volkswagen Polo, la version GTI reprend les recettes qui font le succès de ses aïeules : liseré rouge sur la calandre, bouclier plus musclé avec des prises d'air de type nid d'abeille, les fameux monogrammes GTI, des jantes spécifiques en 17 pouces, et un échappement à double sortie en inox.

A bord, comment reconnaît-on une version GTI, du reste de la gamme ? Par ses sièges pardi ! La Polo GTI reprend bien évidemment le superbe tissu écossais Clark qui fait la renommée du modèle, mais aussi les traditionnelles surpiqûres rouges sur le volant et sur le levier de vitesses.

On le voit, la sobriété reste de mise, mais cette nouvelle génération de Polo offre tout de même un habitacle moderne avec l'instrumentation numérique (de série sur la Polo GTI) et le très bel écran multimédia (GPS de série).

Autre point de satisfaction, et non des moindres, l'habitabilité de la Volkswagen Polo est vraiment excellente.

La Volkswagen Polo GTI de 6ème génération embarque un gros 2,0 litres de 200 ch. Un choix qui s'explique avant tout par la volonté d'offrir une grande souplesse d'utilisation.

Ce cru 2018 offre ainsi un couple de 320 Nm dès 1500 tr/min. Autant dire qu'avec une telle cavalerie, les reprises ne sont qu'une formalité.

Pourtant, si les accélérations sont proches de la concurrence (0 à 100 km/h en 6,7 s), la Polo GTI est pénalisée par une masse assez importante (1355 kg) et une boîte DSG6 qui avoue certaines limites en conduite très sportive. Enfin, la sonorité s'avère assez décevante.

Si le blason GTI évoque clairement le sport, à l'usage la petite allemande se montre davantage grand tourisme dans l'esprit que véritablement excitante à piloter.

Ce qui frappe en premier, c'est la qualité de son amortissement, même en sélectionnant le mode Sport. On ne s'en plaindra pas, mais les réglages du train avant et de la direction sont davantage orientés 'conduite de tous les jours', que 'bombinette du week end'.

Concrètement, la Volkswagen Polo GTI est confortable, prend peu de roulis, mais n'offre pas l'agilité et le toucher de route d'une Ford Fiesta ST ancienne génération ou d'une Peugeot 208 GTI par exemple.

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Polo GTI 2018
14.7/20
L'essai de la Volkswagen Polo GTI nous laisse un sentiment mitigé. Performante et efficace sur tous types de routes, elle manque de ce côté pétillant qu'offrent certaines concurrentes. Il faut plutôt voir l'allemande comme une GT très polyvalente et bien équipée. On peut toutefois rêver d'une version plus radicale, allégée et dotée d'une boîte mécanique... Au chapitre tarifaire, la Volkswagen Polo GTI (2018) est vendue 28 920 €, ce qui est loin d'être donné, mais il est vrai que la dotation est plus généreuse que chez la concurrence.
Reprises canonsQualité de l'amortissementDotation généreuseHabitabilité supérieure à la moyenneQualité de fabrication
Plus bourgeoise que GTIPas de boîte mécanique pour le momentAssez gourmandeTarif supérieur à la concurrence
Les chiffresPrix28 920 €Puissance200 ch à 6000 tr/min0 à 100km/h6.7 sConso mixte5.9 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite14/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord16/20Budget15/20

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU