JEEP Grand Cherokee Trackhawk
Essai
29 octobre 2018
KIA Ceed 1.0 T-GDi 120 ch
Essai
21 octobre 2018
AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018
PORSCHE 911 Carrera T
Essai
03 septembre 2018
SEAT Leon Cupra R
Essai
30 juillet 2018
BMW X4 xDrive 30i
Essai
23 juillet 2018

VOLKSWAGEN Golf GTI Performance DSG7

Les photos de l'essai

publié le 17 avril

Ces derniers temps, ce sont surtout les « super-GTI » façon Ford Focus RS et autres Honda Civic Type R qui ont fait parler d'elles, avec leurs chevaux en pagaille et leurs châssis hyper-affûtés. En comparaison, la Golf GTI apparaissait bien timide, avec ses 230 ch maximum... Du coup, Volkswagen lui octroie un restylage. Encore que le terme « restylage » soit peu adapté, tant les évolutions esthétiques sont timides. À l'avant, le bouclier a été remanié (le capteur radar de l'éventuel régulateur adaptatif étant désormais masqué derrière la calandre), tandis que les optiques sont désormais à LED, et non plus au Xénon comme auparavant. À l'arrière, les feux sont également à LED, tandis que le diffuseur a été très subtilement redessiné. Pour l'extérieur, c'est tout ! Dans l'habitacle, idem : Volkswagen s'est contenté d'améliorer les interfaces, avec une instrumentation « Active Info Display » sur écran à cristaux liquides (de série) et des systèmes d'info-divertissement revus. Le modèle le plus perfectionné, baptisé Discover Pro, bénéficie d'un écran tactile de 9,2 pouces et même d'une commande gestuelle ! Pour le reste, l'habitacle est toujours bien présenté (le tissu écossais et le levier de vitesses en forme de balle de golf sont fidèles au poste!), bien construit et accueillant.

Service minimum

Comme les gens de chez Volkswagen se sont sûrement dit qu'un lifting aussi léger serait difficile à vendre auprès des propriétaires actuels de Golf GTI, ils se sont également penchés sous le capot de la bête. Résultat, cette version Performance passe de 230 à 245 ch, tandis que son couple progresse de 20 Nm, pour atteindre les 370 Nm. En outre, la boîte à double embrayage DSG compte désormais 7 rapports et non plus 6. Au passage, les prix ont augmenté d'environ 650 € (les tarifs définitifs ne sont pas encore connus, la voiture ne devant arriver en concessions qu'à la rentrée). Mais les chronos sont peu impactés par la poignée de chevaux supplémentaire : on gagne 0,2 s sur le 0 à 100 km/h (6,2 s contre 6,4) et 2 km/h en vitesse maxi (250 km/h au lieu de 248). Autant le dire tout de suite : la différence est indétectable au quotidien. La Golf GTI reste vive, mais pas ébouriffante. On apprécie toujours sa facilité de conduite, son comportement rassurant, son train avant plutôt efficace et bien secondé par le différentiel autobloquant. La direction précise et l'amortissement bien calibré complètent le tableau. Reste que la Golf GTI est moins gratifiante que certaines de ses rivales lorsque l'on hausse franchement le rythme, avec son moteur à la sonorité parfois quelconque, son freinage à l'endurance moyenne et son équilibre tendant au sous-virage. D'un autre côté, c'est aussi la plus polyvalente des GTI, celle qui saura donner le sourire sur une route sinueuse, tout en étant une Golf le reste du temps, c'est à dire une auto confortable sur les longs trajets, douce en ville, accueillante pour la famille et contenant son appétit. C'est déjà pas si mal !

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Golf GTI Performance DSG7
16.3/20
Ce n'est certes pas la plus amusante ni la plus efficace des sportives. Mais la Golf GTI reste incontestablement la plus polyvalente, avec un confort et une facilité de conduite qui la mettent à portée de main de tout un chacun. Voilà qui aide à pardonner un caractère mécanique assez effacé et un châssis un peu trop sage, surtout face à des rivales parfois très délurées, comme la Ford Focus RS. Reste un tarif un peu élevé eu égard aux prestations...
Polyvalence unique sur le segmentConfort et facilité de conduiteDifférentiel autobloquant bienvenuHabitabilité généreuseFinition soignéeTechnologie au goût du jour
Caractère un peu effacéEfficacité perfectible à la limiteTarifs en hausse
Les chiffresPrixN/CPuissance245 ch à 4700 tr/min0 à 100km/h6.2 sConso mixte6.3 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite17/20Sécurité active et passive16/20Confort et vie à bord19/20Budget11/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.