VOLKSWAGEN Golf GTI Clubsport 45

Les photos de l'essai

, publié le 29 mars

Alors que l'avenir des compactes sportives s'assombrit, assommées pas des normes environnementales toujours plus contraignantes, la Volkswagen Golf multiplie ses versions plus musclées. Après les classiques GTI (245 ch) et R (320 ch), accompagnées par une GTE hybride de 245 ch et une GTD de 200 ch, l'allemande dégaine une ultime déclinaison déjà bien connue sur les précédentes générations, la Clubsport. Initialement, cette version pimentée de la GTI n'était pas commercialisée chez nous. Il aura fallu attendre cette édition limitée 45, qui fête donc les 45 ans de la mythique Golf GTI, pour qu'elle intègre le catalogue français. Une édition limitée dont les exemplaires ont déjà tous trouvé preneur. Cette déclinaison 45 profite surtout d'une présentation ornée de jantes spécifiques, d'un toit noir prolongé par un becquet de la même couleur et quelques logos 45 ici et là. Pour la technique, les modifications se limitent à une ligne Akrapovic plus démonstrative et une bride de vitesse max supprimée, relevant la valeur de 250 à 267 km/h.

Sportive de Monsieur Tout le Monde

Mais pour ceux qui souhaiteraient tout de même opter pour cette Golf optimisée pour le circuit, la Clubsport reste disponible. De quoi profiter de réelles optimisations. D'abord, le bloc 2.0 TSI profite d'une cartographie revue et d'un turbo soufflant plus fort et voit sa puissance augmenter de 55 ch pour en afficher 300 (et 400 Nm de couple). La plus puissante de la gamme, la R, avec ses 320 ch n'est donc plus si éloignée. Le châssis a également été peaufiné avec une assiette rabaissée de 10 mm, des suspensions plus fermes, un carrossage spécifique du train avant, ce dernier recevant aussi un différentiel à glissement limité pour améliorer la motricité. Dans la pratique, ces évolutions rendent-elle la Golf GTI Clubsport réellement plus performante ? Si l'on en croit les chronos réalisés par Volkswagen sur la boucle Nord du Nuburgring, oui. Avec le même pilote (Benjamin Leuchter) à son volant, la Clubsport s'est montrée 13 secondes plus rapide que la GTI « classique » ! D'ailleurs, elle profite d'un mode de conduite reprenant le nom du fameux circuit, qui optimise les réglages du véhicule pour ce type de tracé.

Dans la pratique, cette Clubsport démontre avant tout des performances de très haute volée. Son bloc 2.0 affiche une santé impressionnante, la poussée ne s'affaiblissant qu'à l'approche de la zone rouge. S'il n'y a pas grand-chose à redire à ce niveau, on aurait toutefois apprécié, pour un modèle plus radical comme celui-ci, un comportement moins lissé et moins linéaire. D'autant plus que les rapports de la boîte automatiques DSG7 ont été resserrés pour plus de punch. Le recalibrage de la direction, offre un ressenti plus direct, mais sans pour autant la rendre plus informative. On profite surtout de changements de cap plus vifs, accompagnés par un châssis plus rigide dans ses réglages pour augmenter les vitesses de passage en courbe. Et c'est précisément dans ces conditions que la GTI Clubsport dévoile son plein potentiel.

Plus prompte à « rentrer » fort dans un virage, repoussant les limites du sous-virage et un peu plus démonstrative à emmener, cette GTI ultime joue les petites pistardes. Notre modèle d'essai, monté en pneus neufs et essayé sur un revêtement humide n'a pas mis en exergue les améliorations côté motricité (un point sur lequel la GTI classique s'en sort déjà très bien). L'équilibre général reste excellent, avec une faculté à « enrouler de l'arrière » au lever de pied, notamment grâce à un ESP déconnectable. En profitant de ces améliorations, la Golf GTI Clubsport muscle son jeu. Mais sans pour autant remettre ses plus efficaces rivales à leur place. Une Renault Mégane R.S Trophy R et une Honda Civic Type R (sur le point d'être remplacée) gardent l'avantage d'une conduite encore plus engageante. Reste la question du tarif, et à 48 865 euros, cette GTI Clubsport n'est pas donnée. Elle compense avec un équipement pléthorique, et n'oublie pas d'être une compacte douée. Toujours confortable malgré ses nouveaux réglages, spacieuse et pratique tout en étant diablement performante, cette originaire de Wolfsburg affiche ainsi une sacrée polyvalence, entre centres-villes et circuits.

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Golf GTI Clubsport 45
14.2/20
Finalement optimisée et de manière pertinente, la Clubsport offre un regain de dynamisme et d'efficacité à la Golf GTI. Face à des rivales plus puissantes et plus démonstratives, l'allemande revient donc dans la course, mais avec un caractère plutôt polissé.
Performances moteurTrain avant plus accrocheurPolyvalence conservée
Ressenti directionTarifsVersion R à peine plus chère
Les chiffresPrix48 865 €Puissance300 ch0 à 100km/h5.6 sConso mixte6.6 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite16/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord14/20Budget11/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.