AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018
PORSCHE 911 Carrera T
Essai
03 septembre 2018
SEAT Leon Cupra R
Essai
30 juillet 2018
BMW X4 xDrive 30i
Essai
23 juillet 2018

VOLKSWAGEN Golf 1.5 TSI EVO 150 ch

Les photos de l'essai

publié le 13 mars

Depuis plus de quarante ans, la Golf est, quasiment sans discontinuité, la voiture la plus vendue en Europe. Si, pendant longtemps, elle a dû ce titre à des qualités largement supérieures à celles de ses rivales, celles-ci n'ont cessé, au fil des années, de faire diminuer cet écart. Pour la Golf, il fallait frapper un grand coup pour pouvoir reprendre ses distances.

Pas décidée à se laisser faire

Plus que des modifications esthétiques, qui se limitent aux boucliers et optiques, la compacte allemande s'est attachée à faire évoluer ce qui ne se voit pas. Sa gamme de moteurs essence est, par exemple, totalement remaniée avec une arrivée massive de trois cylindres en entrée de gamme. Toutefois, le seul bloc véritablement inédit est un 1.5 doté de la désactivation de cylindres, lui permettant de n'en utiliser que deux à faible charge. Avec ses 150 ch, ce bloc n'a aucune peine à déplacer les 1 200 kg de l'auto, même si la boite de vitesses aux rapports longs ne lui facilite pas toujours la tâche et oblige parfois à descendre un ou deux rapports pour pouvoir dépasser en toute sérénité. Plutôt doux, ce moteur se marie parfaitement avec le châssis de la Golf surtout lorsque l'option amortissement piloté a été cochée, comme c'était le cas sur notre modèle d'essai. Même sur des routes en mauvais état et avec les jantes de 17'', elles aussi en option, le confort demeure de haute volée. En contrepartie, cette version semble avoir rayé le mot dynamisme de son vocabulaire.

C'est en montant à bord que l'on perçoit le plus les évolutions apportés par ce restylage. Les compteurs traditionnels ont laissé leur place à un écran haute définition qui peut être paramétré selon les envies du conducteur. Sur la console centrale, le nouveau système multimédia Discover Pro dispose d'un écran tactile de 9,2'' qui permet de piloter l'ensemble des fonctions de divertissement, de la radio au GPS. Certaines fonctions peuvent même être gérées par commande gestuelle, sans toucher l'écran donc. Une possibilité jusque-là uniquement offerte sur des modèles très haut de gamme, tels que la BMW Série 7. Pour disposer de ces équipements à la pointe de la technologie, il faudra toutefois opter pour la finition haut de gamme Carat Exclusive ou piocher dans la liste des options. Ce grief est d'ailleurs récurrent concernant la Golf. Si la dotation de série a été revue à la hausse, avec le régulateur de vitesse adaptatif, la caméra de recul et la clé mains libres livrés sur la finition Carat, les tarifs restent assez élevés et les nombreuses options couteuses.

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Golf 1.5 TSI EVO 150 ch
15.2/20
Si elle ne possède toujours pas le petit grain de folie qui pourrait la rendre irrésistible, la Golf avance des arguments qui ne pourront que résonner aux oreilles des plus pragmatiques, à l'image de son inédit 1.5 qui favorise la douceur et la consommation plutôt que les performances. Désormais presque aussi sophistiquée que sa cousine, l'Audi A3, la reine Golf démontre, en tout cas, qu'elle n'est pas prête à céder son trône.
Contenu technologiqueQualité de fabricationValeur sûre
Moteur sans caractère
Les chiffresPrix29 490 €Puissance150 ch à 5000 tr/min0 à 100km/h8.3 sConso mixte4.8 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord17/20Budget13/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.