AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018
PORSCHE 911 Carrera T
Essai
03 septembre 2018
SEAT Leon Cupra R
Essai
30 juillet 2018
BMW X4 xDrive 30i
Essai
23 juillet 2018

VOLKSWAGEN Coccinelle Cabriolet Dune 2.0 TFSI

Les photos de l'essai

publié le 13 juin

Après plusieurs concepts-cars, Volkswagen lance enfin la version de production de la Coccinelle Dune. Mais des buggies de plage des années 70, ne reste qu'une évocation visuelle en coupé ou en cabriolet. En fait, Volkswagen a simplement appliqué la même recette que sur ses modèles « Cross », en adoptant toute la panoplie du vrai-faux SUV. Rien ne manque, des boucliers plus massifs intégrant des (faux) sabots métalliques aux élargisseurs d'ailes en plastique mat, en passant par les marchepieds et autres strippings. Ajoutez de nouvelles jantes en 18'' et une teinte exclusive Sandstorm, vous obtenez un look qui sent bon les embruns et le sable chaud. Des changements purement visuels, donc ? Presque ! Pour être précis à 100 %, il faut évoquer l'augmentation de la garde au sol de... 1 cm et les voies élargies de quelques millimètres. Un ensemble qui séduit et s'accorde bien des formes généreuses de la « Cox », lui donnant des airs de gros jouet sympathique et gentiment agressif. A l'intérieur, les évolutions cosmétiques suivent le même exemple avec un volant spécifique, des placages de couleur carrosserie ou noir, l'ajout de trois compteurs trônant sur la planche de bord, s'accordant avec l'ambiance rétro très particulière que VW a su créer à bord de la Coccinelle.

Un air de buggy

Au volant, on retrouve tout simplement les qualités de la Coccinelle, très appréciables avec notre version TFSI forte de 220 ch. Un moteur bien connu qui fait de cette Dune une GTI originale, bien secondée par la boîte DSG 6 efficace et rendant la vie facile en ville. Discret à bas régime, il gagne en caractère au fur et à mesure des montées dans les tours, dans un feulement gentiment métallique bien en accord avec le compromis fun/sport de la voiture. Les voies très légèrement élargies, le tarage des amortisseurs un tout petit peu plus ferme pour s'adapter au centimètre de hauteur en plus ne transfigurent en rien le comportement de l'allemande. Confortable et du genre efficace, elle offre des accélérations dynamiques, passant de 0 à 100 en 7,1 s. De quoi rouler différent et fun, sans compromis sur les performances routières... à défaut de vraiment bondir dans les dunes !

Avis de la rédaction sur VOLKSWAGEN Coccinelle Cabriolet Dune 2.0 TFSI
16.7/20
A défaut de transcender la Coccinelle Cabriolet, cette version Dune a le mérite de nous en rappeler toutes les qualités. Pleine de charme, dynamique, agréable, la Cox Dune est un cabriolet à quatre places aussi séduisant que (relativement) abordable.
Design réussiAgrément d'usageMoteur dynamiqueéquipement complet
Aspect buggy purement esthétiqueVisibilitéCoffre peu pratique
Les chiffresPrixN/CPuissance220 ch à 4500 tr/min0 à 100km/h7.1 sConso mixte6.9 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite17/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord15/20Budget15/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.