SKODA Superb iV Sportline

Les photos de l'essai

publié le 16 juillet

Restylée durant l'été 2019, la grande routière de Skoda poursuit le développement de sa gamme avec une version hybride rechargeable, baptisées iV. Bâtie sur la même plateforme que la Volkswagen Passat, elle reprend logiquement la chaîne cinématique de la version GTE de sa cousine, à savoir un 1.4 TSI de 156 ch et un moteur électrique de 115 ch. En puissance combinée, la cavalerie maximale est de 218 ch tandis que les 400 Nm de couple sont totalement disponibles de 1 550 à 3 500 tr/mn. Malgré ses 1 730 kg à vide, cette imposante berline est donc capable d'accélérations et de reprises dignes d'une grosse cylindrée. Le tout dans une douceur et un silence de fonctionnement qui ravira les habitués des marques premium.

L'écolo-tchèque

Avec sa batterie de 13 kWh, la Superb iV annonce jusqu'à 64 km en mode 100% électrique. Dans les faits, la consommation sur ce mode s'établit entre 11 et 16 kWh/100 km selon le type de conduite et les équipements sollicités.Avec notre modèle d'essai, dotés d'options énergivores telles que les jantes de 19'' et le toit ouvrant, nous sommes parvenus à atteindre 65 km sans brûler la moindre goutte de sans-plomb. Contrat rempli, donc.

En revanche, n'espérez pas reproduire la consommation annoncée en mode hybride. Alors que l'homologation promet moins de 2 l/100 km, nous avons englouti 7,3 l/100 km sur un itinéraire mêlant réseau secondaire et autoroute. Pour une berline de ce poids et avec un tel niveau de puissance, cela reste toutefois un exploit. D'autant que, nous l'avons dit, les performances sont bien plus que suffisantes. Bien que son blason soit moins prestigieux que celui de ses rares rivales, tout étant estampillées premium hormis la Toyota Camry, la Superb iV est donc digne de son rang et des plus de 40 000 € qu'exige son acquisition. Pour la version Sportline dont nous disposions, il faudra même tabler sur 46 500 €, une somme élevée dans l'absolu mais bien loin des 62 200 € réclamés par une Audi A6 50 TFSI e, certes encore plus véloce avec ses 299 ch.

Malgré ce tarif « discount », la Superb Sportline ne mégote pas en matière de dotation : du Digital Cockpit aux projecteurs matriciels à led en passant par la sellerie cuir/Alcantara, le régulateur de vitesse adaptatif la clé mains-libres et le GPS, l'indispensable et une touche de superflu sont livrés sans supplément. Le seul prix à payer sera un choix de matériaux dignes des meilleures généralistes, mais pas d'une marque haut de gamme. A moins d'être un accro aux inserts en matériaux précieux, il n'y a toutefois rien à reprocher à cette tchèque. D'autant que, en digne Skoda, elle propose une habitabilité très généreuse pour tous les occupants - y compris à l'arrière puisqu'elle tutoie même à ce chapitre les versions allongées de la Mercedes Classe S - un coffre correct même si son volume descend, sous tablette, à 485 l contre 625 l sur les versions thermiques et un confort douillet. Les plus pointilleux à ce sujet seront d'ailleurs fort inspirés d'opter pour la suspension pilotée DCC, incluse dans le pack Sport à 800 € et dont les trois modes de conduite aux réglages largement différenciés permettent de transformer la Superb iV en véritable pullman ou en berline dynamique.

Avis de la rédaction sur SKODA Superb iV Sportline
16.5/20
Moins luxueuse qu'une Audi, BMW ou Mercedes, la Superb a toutefois toujours été une proposition très cohérente dans le segment des grandes routières. C'est encore plus vrai avec cette motorisation hybride rechargeable qui associe le confort sonore des versions essence à un appétit et des capacités de reprises dignes des blocs TDI. Ne reste plus qu'à surmonter le déficit d'image, tout le monde n'étant pas prêt à investir plus de 45 000 € dans une Skoda.
Espace à bordConfortRapport performances/consommation
Volume de coffre en régressionImage de marque
Les chiffresPrix43 400 €Puissance218 ch à 5000 tr/min0 à 100km/h7.7 sConso mixte1.1 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive16/20Confort et vie à bord16/20Budget17/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.