KIA EV6 239 kW (325 ch)
Essai
23 novembre 2021
VOLKSWAGEN Polo 1.0 TSI 110 ch
Essai
16 novembre 2021
FORD Mustang Mach-e GT
Essai
10 novembre 2021
BMW M440i xDrive cabriolet
Essai
02 novembre 2021
VOLKSWAGEN ID4 GTX
Essai
25 octobre 2021
FORD MUSTANG Mach 1
Essai
11 octobre 2021
DS 4 La Première PureTech 225
Essai
22 septembre 2021
HYUNDAI i20 N
Essai
13 septembre 2021
VOLKSWAGEN TOUAREG R
Essai
31 août 2021

RENAULT Renault Captur E-Tech 145 ch Initiale Paris

, publié le 9 septembre

S'aventurer en terrains connus peut parfois réserver d'agréables surprises. D'un côté, le Renault Captur de deuxième génération, un petit SUV aux lignes qui plaisent, au vu des chiffres de vente, et dont le niveau de qualité de fabrication a largement progressé par rapport à celui de son prédécesseur. De l'autre, la mécanique E-Tech 145 ch de Renault avec son moteur 1.6 atmosphérique et sa boite très originale. Celle-ci intègre, en effet, deux moteurs électriques, l'un destiné à entrainer l'auto tout en récupérant de l'énergie lors des freinages et décélérations, l'autre jouant, en quelque sorte, le rôle d'alterno-démarreur mais étant également capable d'envoyer de la puissance vers les roues. Cette transmission est privée d'embrayage et de synchros, préférant s'en remettre à des crabots. L'un des avantages de ce système est, du moins dans le cas présent, la douceur de fonctionnement. De ce point de vue, le Captur E-Tech fait aussi bien, voire mieux, que les références en la matière : les hybrides Toyota. Mais, contrairement à ces dernières, le Renault évite la sensation de patinage lors des accélérations et la hausse du niveau sonore qui va de pair. En toutes circonstances, la discrétion de la mécanique est remarquable sans que les performances n'en souffrent.

Eloge de la diversité

Attention, toutefois, à ne pas prendre ce Captur pour un sportif. Les suspensions moelleuses n'apprécient pas la conduite façon Jean Ragnotti et sanctionnent ces excès de zèle par un tangage excessif. En revanche, mené en bon père de famille, le Captur E-Tech coche presque toutes les cases. Confortable sur tous les types de bitume, y compris avec les grandes jantes de 18'' qui équipent, de série, la finition Initiale Paris, il se révèle également très sobre, notre essai s'étant soldé par une consommation moyenne légèrement inférieure à 5 l/100 km. Sa puissance est suffisante pour envisager les longs trajets avec famille et bagages à bord. Il faudra toutefois restreindre le nombre de ces derniers car, avec 305 l, la malle est limitée pour un véhicule de ce gabarit. En revanche, aux places avant comment aux places arrière, tous auront leurs aises et profiteront de la douillette sellerie en cuir. A noter que sur notre exemplaire d'essai, doté de la sellerie optionnelle blanche, la qualité de celle-ci se montrait d'un très haut niveau, supplantant tout ce que l'on peut habituellement trouver à ce niveau de gamme. Voilà qui mérite largement les 200 € réclamés.

Pour agrémenter les voyages, le Bose Sound System, pilotable, comme toutes les fonctions multimédia et de navigation, depuis l'écran tactile de 9,3'', les sièges avant chauffants et les vitres arrière surteintées sont de la partie. Une générosité qui tente de cacher un tarif assez indigeste pour la catégorie, fixé à 33 500 €.

Avis de la rédaction sur RENAULT Renault Captur E-Tech 145 ch Initiale Paris
13.7/20
Longtemps réfractaire à la technologie hybride, Renault investit cette technologie en se plaçant, d’emblée, parmi les meilleurs. Associée à un Captur II éminemment réussi, la mécanique E-Tech cumule les bons points... sauf celui du prix, négativement impacté par la débauche de technologie.
Douceur de conduiteConfort proche de la perfectionSobriétéSellerie cuir haut de gamme
Volume de coffre limitéPrix
Les chiffresPrix27 600 €Puissance145 ch à 0 tr/min0 à 100km/hN/CConso mixteN/C
Notes de la rédactionAgrément de conduite14/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord15/20Budget13/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.