AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018
PORSCHE 911 Carrera T
Essai
03 septembre 2018
SEAT Leon Cupra R
Essai
30 juillet 2018
BMW X4 xDrive 30i
Essai
23 juillet 2018

RENAULT Mégane IV 1.6 dCi 130 ch

Les photos de l'essai

publié le 18 décembre

Si le faciès de cette quatrième génération de Mégane affiche une touche d'agressivité, ce n'est pas par hasard. Face à des rivales aussi sérieuses que la Peugeot 308 ou la Volkswagen Golf, il lui faut, en effet, faire preuve de mordant pour s'assurer une place confortable sur le marché. Afin de mettre un maximum de chances de son coté, elle reprend la plateforme de sa grande sœur, la Talisman. Une base très réussie, même en l'absence des quatre roues directrices, réservées aux versions GT. Moins précise que la 308, la Mégane n'en affiche pas moins une tenue de route au-dessus de tout soupçon, même menée à bon rythme. Elle n'en sacrifie pas pour autant le confort. Les longs trajets ne mettront pas à mal les lombaires des occupants des places avant grâce aux sièges au soutien soigné et à l'amortissement prévenant. Seuls les passagers arrière trouveront que la banquette manque un peu de moelleux. Ces longs trajets, justement, ne seront que formalité pour le moteur dCi de 130 ch, le diesel le plus puissant actuellement disponible. Bien que, sur le papier, ses concurrentes affichent 15 à 20 ch de plus, volant en main, la Mégane ne s'en laisse pas compter et tient le rythme. Sans l'ombre d'un doute, la combinaison réussie entre le 1.6 coupleux à bas régime, la boîte de vitesses bien étagée et le poids relativement contenu est réussie. Et comme le coffre se montre généreux, malgré un seuil de chargement un peu élevé, la Mégane a tout pour jouer les petites routières.

Vers les sommets

A bord non plus, la nouvelle compacte du Losange ne déçoit pas. Le manque de fantaisie du dessin et l'implantation de l'écran tactile format XXL ne plairont pas à tout le monde, mais les matériaux sont bien choisis et les assemblages soignés. Seuls les plastiques composant la partie inférieure de la planche de bord, durs et sensibles aux rayures, décevront les plus exigeants. Soulignons également le soin porté à l'ergonomie, mais il faudra un petit temps d'adaptation pour maitriser l'écran tactile qui commande la quasi-totalité des fonctions de l'auto, y compris la climatisation.

Toutes ces qualités ont, bien sûr, un prix. Et il est plutôt élevé. Proposée à 28 800 € en version haut de gamme Intens, la Mégane dCi 130 se situe dans la moyenne haute de la catégorie. En contrepartie, la dotation de série, forte de l'avertisseur de changement de file, du GPS, de la carte mains-libres ou encore du freinage automatique d'urgence, ne commet aucune fausse note.

Avis de la rédaction sur RENAULT Mégane IV 1.6 dCi 130 ch
14.5/20
Pour séduire un large public, la Mégane joue la carte du compromis : tenue de route saine mais peu dynamique, confort plutôt soigné, technologie de pointe, le tout affiché à un tarif quelque peu ambitieux. Certains pourront rétorquer qu'elle s'inspire en cela largement de la Golf. Sauf qu'aux qualités de la Volkswagen, la française ajoute un style moins consensuel et qui pourra, à lui seul, déclencher l'acte d'achat. 2016 nous promet de belles empoignades sur le marché des compactes.
Agrément de conduiteéquipement de sérieVolume de coffre
Tarif un peu élevéConfort aux places arrière
Les chiffresPrix26 600 €Puissance130 ch à 4000 tr/min0 à 100km/h10 sConso mixte4.7 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite14/20Sécurité active et passive13/20Confort et vie à bord14/20Budget15/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.