NISSAN Micra 0.9 IG-T 90 ch Tekna

Les photos de l'essai

publié le 27 février

Année après année, le design reste l'une des principales raisons d'un achat automobile. Une vérité qu'avait sans doute trop négligée la précédente génération de Nissan Micra en misant tout sur son rapport prix/équipement. Marche arrière toute pour ce cinquième opus. Avec ses lignes tranchées, sa face avant conquérante et ses couleurs vives, la nouvelle Micra ne passe pas inaperçue dans la circulation. A bord, le dessin est plus classique mais le bond en avant qualitatif est impressionnant. Adieu plastiques basiques et assemblages négligés, la petite japonaise n'a plus à rougir face à sa cousine, la Renault Clio. Micra et Clio sont d'ailleurs très proches l'une de l'autre, et pas uniquement parce que la Nissan est assemblée dans l'usine Renault de Flins, d'où sortent également une partie des petites françaises. Les plateformes de ces deux modèles sont, en effet, très proches l'une de l'autre. Ce qui semble être une très bonne nouvelle, tant la Clio fait référence en matière de tenue de route et de confort. Ces espoirs sont toutefois déçus après seulement quelques kilomètres. Non pas que la Micra sacrifie entièrement ces items, mais le compromis entre confort et tenue de route n'a rien de particulièrement marquant à cause d'un amortissement insuffisant, générateur de mouvements de caisses. Légère déception, également, en ce qui concerne le moteur de notre modèle d'essai, un trois cylindres 0.9 de 90 ch. Si son caractère rond est séduisant, il manque un peu de tonus pour s'attaquer aux axes extra-urbains. Et puisque nous en sommes au chapitre des déconvenues, impossible de ne pas évoquer les places arrière. Non seulement, l'espace qu'elles offrent est tout juste moyen mais, de plus, la faiblesse des surfaces vitrées pénalise la luminosité et ajoute à la sensation d'engoncement.

A l'assaut de l'Europe

En changeant de peau, la Micra a revu sa grille tarifaire largement à la hausse. Une augmentation justifiée, en grande partie, par le contenu technologique de l'auto, lui aussi fortement accru. Le freinage d'urgence autonome est, par exemple, en série sur toute la gamme. La version Tekna de notre essai cumule même quelques premières pour un modèle de cette catégorie : système audio Bose avec haut-parleurs intégrés dans les appuie-têtes des sièges avant, feux de route à led... Nissan propose également de multiples possibilités de personnalisation (plus de 120 combinaisons possibles) qui permettent à tout un chacun de se concocter une Micra sur mesure.

Avis de la rédaction sur NISSAN Micra 0.9 IG-T 90 ch Tekna
14/20
La nouvelle Nissan Micra ne révolutionne pas la catégorie. A dire vrai, elle n'atteint même pas, malgré des qualités évidentes, le niveau de prestations de références, telles que la Peugeot 208 ou la VW Polo. Mais les nombreuses technologies avancées qu'elle embarque et ses lignes suffiront à provoquer un achat coup de cœur. Elle devrait donc, sans peine, se vendre bien mieux que sa devancière. Une bonne nouvelle pour l'usine de Flins.
Contenu technologiqueDesign originalQualité de fabrication
Mouvements de suspensionMoteur peu à l'aise sur route et autoroute
Les chiffresPrix15 490 €Puissance89 ch à 5500 tr/min0 à 100km/h12.1 sConso mixte4.6 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite13/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord14/20Budget13/20

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU