AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018
PORSCHE 911 Carrera T
Essai
03 septembre 2018
SEAT Leon Cupra R
Essai
30 juillet 2018
BMW X4 xDrive 30i
Essai
23 juillet 2018

MERCEDES E 220 d Sportline

Les photos de l'essai

publié le 25 avril

Mercedes a bâti sa réputation sur la sécurité et l'innovation technologique. Oui mais voilà : la firme plus que centenaire est désormais concurrencée par de nouvelles marques issues de la Silicon Valley, comme Tesla et son impressionnant Autopilot. Du coup, Mercedes a décidé de frapper un grand coup avec cette nouvelle génération de Classe E, aux assistances à la conduite perfectionnées. Serait-elle donc la voiture que le futur nous promet ?

Révolution de velours

Côté look, en tous cas, pas de surprise : la nouvelle Classe E adopte un style qui mêle les traits de la petite Classe C à ceux de la grande Classe S. Elle a grandi, avec 43 mm de gagnés en longueur (4,92 m au total), mais a perdu 6 petits millimètres en hauteur. Combinés à l'empattement étiré de 65 mm, ces évolutions lui confèrent un profil dynamique. À l'intérieur, on se croirait à bord d'une Classe S ! La présentation est en effet particulièrement cossue. Et si vous cassez votre tirelire pour vous offrir le « Pack Technologie » à 4 400 €, vous bénéficierez en outre de deux imposants écrans de 12,3 pouces. Et des équipements high-tech, la Classe E en propose à la pelle : éclairage 100 % à LED, amortissement piloté, phares directionnels anti-éblouissement, affichage tête haute, système de freinage anticollision dernier cri ou encore... accoudoirs avant chauffants ! Mais c'est évidemment le système Drive Pilot qui attire l'attention. Celui-ci sait en effet maintenir l'auto dans sa file automatiquement jusqu'à une vitesse de... 210 km/h. Et jusqu'à 130 km/h si le marquage au sol est peu visible, comme dans des zones de travaux. Pour autant, et c'est là une différence majeure avec le système Autopilot d'une Tesla Model S, le Drive Pilot de Mercedes impose de garder les mains sur le volant ou, à tout le moins, de les y poser quelques secondes à intervalles réguliers. La voiture autonome n'est pas encore pour aujourd'hui, mais Mercedes s'en rapproche à pas feutrés.

Cette Classe E, vous continuerez donc de la conduire vous-même... et vous ne serez pas trop dépaysé. Car elle reste résolument orientée vers le confort. Les suspensions ultrasouples gomment les inégalités, au prix cependant de mouvements de pompage excessifs. La Classe E semble ainsi planer au-dessus de la route. Une sensation plutôt agréable sur longs trajets, mais qui déplaira aux amateurs de dynamisme. Ce serait pourtant dommage de tourner le dos aussi vite à cette Classe E, qui recèle d'autres atouts. À commencer par un tout nouveau moteur diesel 2.0, particulièrement sobre, performant (0 à 100 km/h en 7,3 s) et bien encapsulé.

Avis de la rédaction sur MERCEDES E 220 d Sportline
13.7/20
C'est vrai, la Mercedes Classe E a fait sa révolution technologique. Mais elle reste paradoxalement fidèle aux traditions maison, en mettant clairement l'accent sur le confort. Douce, moelleuse et silencieuse, elle ne dépaysera pas les habitués du modèle. Et si l'on salue la présentation intérieure cossue et les qualités du nouveau moteur diesel, on regrette que la Classe E n'ait pas davantage affûté son châssis. Mais gageons que la future version AMG sera nettement plus travaillée sur ce point...
Confort généralMoteur performant et très sobreContenu technologiquePrésentation flatteuseConduite partiellement autonome
Suspensions trop souplesTarif élevé et options coûteusesHabitabilité arrière moyenne
Les chiffresPrix49 200 €Puissance194 ch à 3800 tr/min0 à 100km/h7.3 sConso mixte4.3 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord18/20Budget12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.