TOYOTA gamme GR
Essai
02 décembre 2022
PEUGEOT 408 Hybrid 225 ch GT
Essai
23 novembre 2022
VOLKSWAGEN ID. Buzz
Essai
08 novembre 2022
MASERATI Grecale Trofeo
Essai
03 novembre 2022
MERCEDES AMG SL63
Essai
21 octobre 2022
BMW X1 xDrive23i
Essai
05 octobre 2022
MAZDA CX-60
Essai
28 septembre 2022
TOYOTA BZ4X Origin
Essai
20 septembre 2022
LAND ROVER Range Rover P510e SV
Essai
13 septembre 2022

HYUNDAI Tucson Plug-in 265 ch Htra

Les photos de l'essai

, publié le 8 juin

Tout comme sa cousine Kia, Hyundai a décidé d'en finir avec les lignes sans panache. En faisant des choix esthétiques osés, la marque prend le risque de déplaire à certains, mais aussi de provoquer des achats coup de coeur. Est-ce le simple design qui explique aujourd'hui l'engouement que connait le Tucson ? Chacun se fera sa propre opinion mais, avec sa calandre coupe-frites dans laquelle sont intégrés de multiples feux de jour, ses optiques arrière façon crocs et ses nombreux plis de carrosserie, il ne laisse personne indifférent.

Un succès mérité

A bord, l'originalité a moins été mise à l'honneur. Mais l'habitabilité est au rendez-vous, avec des places arrière capables d'accueillir 3 adultes, à condition que celui qui se trouve au centre parvienne à composer avec la dureté de cette partie de la banquette. Même les bagages auront leurs aises, avec 558 l qui leur sont entièrement consacrés sur la version de notre essai, mais jusqu'à 616 l suivant les variantes. En matière de finition, les progrès sont flagrants par rapport aux précédentes générations de Hyundai, avec pléthore de plastiques moussés et des inserts de bonne facture. La présentation est également très élégante avec un combiné d'instrumentations digital et une tablette tactile offrant une haute définition d'image, ainsi que, sur notre modèle d'essai, une sellerie en cuir gris clair qui va de pair avec un habitacle bi-ton.

Alors que le Tucson est également disponible en versions essence, Diesel et full hybrid, nous avons choisi d'essayer la plus « propre » d'entre toutes : l'hybride rechargeable. Ses entrailles sont composées du 1.6 T-GDI de 180 ch, d'un moteur électrique de 91 ch et d'une batterie de 13,8 kWh. L'ensemble développe un maximum de 265 ch, soit une puissance dans le haut du panier si l'on regarde les concurrents. Hyundai promet 62 km d'autonomie en mode zéro émission ce qui, comme toujours, s'avère un peu optimiste. Mais, avec 45 à 50 km en conditions réelles, le Tucson hybride rechargeable se révèle plutôt efficient.

Efficient, il l'est beaucoup moins lorsqu'il fonctionne en mode hybride. Nos relevés font état de 7 l/100 km en ville, de 9 l/100 km sur le réseau secondaire et d'une moyenne de 11 l/100 km sur autoroute. C'est beaucoup, un Volkswagen Tiguan eHybrid avalant 1 à 2 l de moins tous les 100 km. Cela s'explique par la masse importante de ce SUV, qui dépassera les 2 tonnes pour peu que l'on voyage à deux.

Si elle s'avère gourmande, la mécanique est, en revanche, très agréable à mener. Sa réactivité fait des dépassements une simple formalité et elle se fait toujours très discrète, quel que soit le régime. Le poids pénalise, pour sa part, l'agilité, mais le Tucson tient parfaitement la route, quel que soit l'état de ce dernière et l'allure imposée par le conducteur. A noter qu'il est d'office livré avec la transmission intégrale Htrac.

Avis de la rédaction sur HYUNDAI Tucson Plug-in 265 ch Htra
13.7/20
Comme la plupart des véhicules modernes, le Tucson n’aime pas être brusqué. Conduit tranquillement, il fait alors étalage de toutes ses qualités. Son appétit en sans-plomb est toutefois un peu trop élevé pour un véhicule de cette catégorie dotée de la technologie hybride rechargeable.
HabitabilitéConfortAmbiance à bord
Consommation
Les chiffresPrix45 250 €Puissance265 ch à 1500 tr/min0 à 100km/h8.2 sConso mixte1.4 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord16/20Budget13/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.