HYUNDAI Nexo

Les photos de l'essai
HYUNDAI Nexo
21
Diaporama

publié le 21 janvier

Le Nexo sait séduire au premier abord avec son dessin ultra-moderne qui évite les écueils de l'originalité à tout prix. Contrairement au iX 35 FC à qui il succède et avec lequel Hyundai s'est forgé une belle expérience dans la production de ce type de propulsion, il adopte une carrosserie qui lui est propre. L'intérieur est du même acabit, dans un esprit digne d'un concept-car avec des matériaux peints dans des tons clairs et deux écrans très larges en guise de compteurs et centre d'info-divertissement. Les matériaux sont plutôt flatteurs, parfois clinquants mais toujours très plastiques, loin du standing que le tarif de l'auto pourrait induire. Mais le show technologique fait son effet, comme cette première spectaculaire : à l'actionnement des clignotants, l'affichage de la rétrovision par des caméras latérales apparaît sur le côté des compteurs, en complément des rétroviseurs physiques. Les réservoirs sont placés sous le coffre et la banquette arrière et ne compromettent en rien l'espace disponible, avec une malle au volume généreux de 461 l.

Avoir raison trop tôt

Avec 1 814 kg sur la balance, voici une auto lourde pour son gabarit et les 163 ch de son moteur électrique ont fort à faire pour assurer des prestations correctes, malgré un couple généreux de 395 Nm. Si l'on apprécie la douceur de fonctionnement et le grand silence qui règne, dès que l'on souhaite augmenter le rythme ou simplement doubler, les performances modestes rappellent les limites de la définition de l'auto. Il faut 9,2 s pour passer de 0 à 100 km/h et la vitesse maximale est limitée à 179 km/h. La pile à combustible de 95 kW offre un rendement annoncé à 60 % - un record selon Hyundai - et sa consommation d'environ 1 kg d'hydrogène par 100 km assure une autonomie donnée pour 666 km selon la norme WLTP, ce qui semble en effet réalisable à son volant.

Le tarif de 72 000 € est justifié par le haut niveau de technologie embarqué et les chiffres de production très limités, mais cela rend la voiture inabordable en regard de ses prestations de SUV familial moyen. Et avec 23 stations de recharge en France, l'approvisionnement en hydrogène est limité, compliqué et cher (environ 15 €/kilo, soit env. 100 km). Bref, voilà une auto qui a valeur de test grandeur nature avec une technologie promise à un avenir brillant peut-être, mais encore inadaptée aujourd'hui.

Avis de la rédaction sur HYUNDAI Nexo
15.3/20
Prendre une distance par rapport à certains critères classiques, relativiser les performances pures face aux performances écologiques et prendre en compte d'immenses contraintes d'utilisation : pas facile de faire un simple bilan de cette auto pas comme les autres. Une chose est sure, il doit s'agit d'un choix très tranché, motivé par des intentions écologiques ou un intérêt technologique fort. Car avec un prix d'achat de limousine premium et un coût d'usage bien supérieur à l'électrique - sans compter les difficultés d'approvisionnement - on ne voit guère quel particulier pourrait être prêt à ces sacrifices. En revanche, pour des entreprises, voilà un choix qui peut plus se justifier, ne serait-ce que par sa forte valeur symbolique.
Agrément d'usageAutonomiePrésentation flatteuse
TarifRéseau embryonnairePerformances moyennes
Les chiffresPrix72 000 €Puissance163 ch à 0 tr/min0 à 100km/h9.2 sConso mixteN/C
Notes de la rédactionAgrément de conduite15/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord17/20Budget15/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.