PORSCHE Cayenne Coupé Turbo
Essai
11 octobre 2019
BMW M135i xDrive (F40)
Essai
03 octobre 2019
SKODA Kamiq 1.0 TSI 116 ch
Essai
30 septembre 2019
ASTON MARTIN DBS Superleggera
Essai
17 septembre 2019
MERCEDES A35 AMG 4 Matic
Essai
08 septembre 2019
MERCEDES AMG GT-R
Essai
30 juillet 2019
VOLKSWAGEN Passat SW GTE
Essai
25 juillet 2019
AUDI S6 (C8) 3.0 TDI
Essai
01 juillet 2019

HONDA HR-V Sport

Les photos de l'essai
HONDA HR-V Sport
19

publié le 3 juin

Bien que son hayon incliné lui donne des airs de SUV coupé, le HR-V devait, jusqu'à présent, se contenter de mécaniques plutôt modestes, ne dépassant pas 130 ch. L'arrivée de moteurs turbo essence dans la gamme Honda lui permet, enfin, de s'offrir un moteur lui permettant de prendre le dessus sur ses rivaux, dont la presque totalité n'offre pas mieux que 150 ch. Avec ses 182 ch, son 1.5 Turbo n'est pas pour autant un monstre de puissance et il est permis de se demander si l'appellation Sport n'est pas ici galvaudée. D'autant que, hormis quelques détails esthétiques tant intérieurs qu'extérieurs, cette nouvelle version ne se distingue pas du reste de la gamme. Parmi ces évolutions, la plus marquante est sans doute l'habillage partiellement rouge de l'habitacle. Dès les premiers kilomètres, effectués sur des routes sinueuses dans notre cas, il faut, malheureusement, se rendre à l'évidence. Ce HR-V Sport apporte un surcroit de punch bienvenu, mais il n'est pas sportif. D'ailleurs, les relances et reprises sont loin d'être ses exercices favoris. Sa faible valeur de couple, 240 Nm, ne l'y aide pas mais la très large plage de disponibilité, de 1 900 à 5 000 tr/mn, assure une souplesse très appréciable. Un caractère qui se marie bien avec l'amortissement, revu en début d'année sur tous les HR-V, et qui assure un très bon niveau de confort quel que soit l'état du revêtement et ce, malgré la présence, en série, de jantes de 18''. Et ce, sans sacrifier le comportement routier, parfaitement sain notamment grâce à un roulis bien contrôlé. Plus confort que sport, le HR-V Turbo semble avoir toutes les qualités requises pour épouser à merveille la boite CVT proposée contre 1 300 €. Ce serait, en réalité, une fausse bonne idée, cette transmission imposant une valeur de couple encore moins importante : seulement 220 Nm. Quitte à vouloir opter pour un HR-V typé confort, autant se contenter du 1.5 atmosphérique de 130 ch. La boite manuelle à six rapports livrée de série n'appelle d'ailleurs aucune critique, y compris au niveau de son étagement, qui lui permet de trouver un juste milieu entre la volonté de donner du caractère à ce SUV et celle de ménager les consommations. A ce chapitre, notre essai s'est soldé par une valeur oscillant entre 7 l/100 km, en adoptant une conduite de bon père de famille, et 9 l/100 km en sollicitant davantage la mécanique.

Le caractère qui lui manquait

Avis de la rédaction sur HONDA HR-V Sport
12.6/20
Si le patronyme de Sport n'est assurément pas mérité par ce HR-V, le surcroit de puissance offert permet d'améliorer notablement l'agrément de conduite, sans sacrifier le confort. Comme toujours chez Honda, le tarif peut paraitre un peu élevé, mais il se justifie par une dotation complète, sans avoir à passer par la case option.
Surplus de puissance bienvenuConfortAppétit raisonnable
Modèle en fin de carrièreAppellation Sport non-méritée
Les chiffresPrix29 190 €Puissance182 ch à 5500 tr/min0 à 100km/h7.8 sConso mixteN/C
Notes de la rédactionAgrément de conduite12/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord14/20Budget15/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.