AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018
PORSCHE 911 Carrera T
Essai
03 septembre 2018
SEAT Leon Cupra R
Essai
30 juillet 2018
BMW X4 xDrive 30i
Essai
23 juillet 2018

FORD Fiesta ST200

Les photos de l'essai

publié le 16 janvier

L'actuelle Fiesta est en fin de course : la nouvelle génération arrivera cet été en concessions. Mais cela n'a pas dissuadé Ford de lui offrir une version ST boostée. Il faut dire que la plus sportive des Fiesta a toujours été en retrait de ses rivales au plan de la puissance, avec 182 ch sous le capot alors que ses concurrentes atteignent ou dépassent les 200 ch. Voici donc la Fiesta ST200 qui, comme son matricule le suggère, revendique désormais 200 canassons. Outre les 18 ch supplémentaires, cette version bénéficie d'une hausse substantielle du couple, qui passe de 240 à 290 Nm. Mieux encore : une fonction « overboost » permet d'atteindre 215 ch et 320 Nm pendant un maximum 20 secondes ! Logiquement, les performances progressent. À première vue, pas de beaucoup, puisque la ST200 ne gagne que 2 dixièmes de seconde sur l'épreuve du 0 à 100 km/h (6,7 s contre 6,9). Mais le couple en hausse et l'étagement de boîte resserré font merveille en matière de reprises. Du coup, on utilise encore moins fréquemment le levier de la boîte 6 vitesses, pourtant très plaisant à manipuler grâce à sa commande douce et bien guidée. Revers de la médaille, la motricité en prend un coup : avec le couple en forte hausse, le train avant a fort à faire dès que le bitume n'est pas parfaitement sec. Il faut dire que la ST200 fait l'impasse sur le différentiel autobloquant mécanique.

Chant du cygne

C'est d'autant plus regrettable que, pour le reste, le châssis de la Fiesta donne pleinement satisfaction. On apprécie son train avant incisif et sa direction précise qui permettent de placer cette petite bombe au millimètre. La Ford procure des sensations de kart ! Des reproches ? Oui, deux : une pédale de frein qui pourrait être plus facile à doser, et des suspensions un peu trop fermes au quotidien. Des petits défauts que l'on retrouvait déjà sur la Fiesta ST normale. Pour se distinguer de sa petite sœur, la ST200 mise aussi sur une présentation spécifique, avec une teinte exclusive et unique, baptisée « gris storm », associée à des jantes alliage spécifiques noires mat et des étriers de freins rouges. Dans l'habitacle, on retrouve les mêmes (excellents) sièges Recaro que dans la ST normale, mais il sont agrémentés de surpiqûres grises. L'accastillage est complété par des seuils de porte rétro-éclairés, des ceintures ornées de lisérés gris et une plaque « ST200 » apposée au bas de la console centrale. La position de conduite reste plaisante, avec un volant à la jante épaisse facilitant la préhension, mais le pédalier est peu adapté à la pratique du talon-pointe. Et l'ergonomie apparaît datée, avec un petit écran non tactile et une console centrale constellée de boutons.

Au final, la ST200 peine à justifier un surcoût qui atteint 2 500 € par rapport à une ST normale, déjà très cohérente. Certes, elle offre un dynamisme accru en reprises et une vigueur au quotidien très appréciable. Mais elle perd au passage en motricité sur sol glissant. Le mieux est parfois l'ennemi du bien...

Avis de la rédaction sur FORD Fiesta ST200
16.1/20
Qu'elle soit ST200 ou ST normale, la plus sportive des Fiesta est une auto compétitive et attachante. On apprécie toujours son moteur volontaire, sa commande de boîte agréable et son comportement routier. Un peu moins ses suspensions, parfois cassantes à basse vitesse. Reste que cette version « boostée » peine à justifier un surcoût qui atteint 2 500 € par rapport à une ST normale, déjà très cohérente. Certes, elle offre un dynamisme accru en reprises et une vigueur au quotidien très appréciable. Mais elle perd au passage en motricité sur sol glissant. Le mieux est parfois l'ennemi du bien...
Agrément moteur/boîteSouplesse mécaniqueComportement routier incisifDirection préciseSièges confortables
Pertes de motricitéSupplément tarifaire non négligeableSuspensions fermesErgonomie datée
Les chiffresPrix27 300 €Puissance200 ch à 6000 tr/min0 à 100km/h6.7 sConso mixte6.1 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite18/20Sécurité active et passive16/20Confort et vie à bord13/20Budget13/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.