BMW M850i xDrive Coupé
Essai
10 décembre 2018
NISSAN Qashqai 1.3 DIG-T 160 ch
Essai
26 novembre 2018
BMW X5 M50d
Essai
19 novembre 2018
JEEP Grand Cherokee Trackhawk
Essai
29 octobre 2018
KIA Ceed 1.0 T-GDi 120 ch
Essai
21 octobre 2018
AUDI Q8 50TDI
Essai
01 octobre 2018
MERCEDES AMG C43 390 ch
Essai
24 septembre 2018
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
Essai
17 septembre 2018

CUPRA Ateca 2.0 TSI 300 DSG 4Drive

Les photos de l'essai

publié le 12 novembre

Ce n'est pas tous les jours qu'on assiste à la naissance d'une nouvelle marque. La dernière fois, c'était pour DS. Presque dix ans ont passé, sans pour autant que le label haut de gamme du groupe PSA n'ait vraiment décollé commercialement. Car c'est très long - et très coûteux - de bâtir une image de marque : demandez donc à Audi ! Cette fois, c'est Seat qui se lance, en émancipant son label sportif Cupra. Lequel réoriente légèrement son positionnement, en mettant un peu moins l'accent sur la radicalité. Selon le communiqué, Cupra commercialisera en effet « des modèles qui offrent la combinaison parfaite entre performance, maniabilité et facilité d'utilisation ». Voilà pourquoi le tout premier modèle de cette « nouvelle » marque est un SUV ! Il ne s'agit bien évidemment pas d'un véhicule entièrement spécifique, mais d'une version plus poussée du Seat Ateca.

Le couteau espagnol

Et si l'idée d'un énième SUV sportif n'emballe pas à priori, la fiche technique rassure. Le Cupra Ateca reçoit ainsi le 2.0 TSI déjà bien connu dans le groupe Volkswagen, ici décliné dans sa version 300 ch et associé à une boîte DSG à 7 rapports. La puissance est transmise aux quatre roues, tandis que le châssis bénéficie d'un raffiné train arrière multibras et d'un amortissement piloté à trois réglages. Enfin, les freins sont majorés (340 mm de diamètre à l'avant) et le Cupra Ateca offre même une fonction Launch Control ! En clair, ce SUV sportif n'a rien à envier aux cousines énervées du groupe Volkswagen, les VW Golf R et Audi S3. Surtout, il n'a pour l'instant aucun rival direct ! Soit c'est moins spacieux et/ou moins puissant, soit c'est (beaucoup) plus cher. Car le Cupra Ateca garde la tête froide côté tarifs : il s'affiche à 42 500 €, avec un équipement complet incluant notamment la sellerie Alcantara, les phares full LED, la clé mains libres, le GPS ou encore l'instrumentation numérique. En plus, Seat (pardon, Cupra !) offre une garantie de 5 ans ou 100 000 km. Même en comptant le malus écologique de 3 113 € (barème 2018), voilà qui reste attractif !

Côté look, le Cupra Ateca évite les fausses notes. Certes, les touches de bronze sur l'étrange logo au dessin « tribal » et sur les jantes ne seront pas forcément du goût de tous (pour les jantes, c'est en option, ouf!), mais pour le reste le Cupra Ateca évite le trop tape à l'œil. Des boucliers et une calandre spécifiques, deux doubles sorties d'échappement et un becquet à l'arrière, et c'est à peu près tout. Un sérieux que l'on retrouve dans l'habitacle, uniformément noir. Cela manque un peu de gaieté mais, on l'a dit, la dotation de série est complète. En outre, la qualité de finition est bonne, la position de conduite est impeccable. Et l'Ateca ne perd rien de ses vertus familiales : l'habitacle est lumineux, les places arrière sont accueillantes. Quant au coffre, son volume régresse du fait de l'échappement sport et de la présence du pont arrière, mais il reste correct : 400 dm³ banquette en place, 1 579 dm³ lorsqu'elle est repliée, opération très facile à réaliser grâce à des poignées situées de part et d'autre de la soute.

Volant en mains, la vocation polyvalente du Cupra Ateca se confirme. Les commandes sont douces, la boîte DSG fait patte de velours, les suspensions sont tolérantes. En mode Confort, c'est un SUV familial bon teint, qui accomplira son office avec efficacité. Plus surprenant, le Cupra Ateca ne se départit jamais de ses bonnes manières, même lorsqu'on aborde les modes Sport et Cupra. La boîte rétrograde alors plus volontiers, l'accélérateur est un peu plus réactif, l'amortissement s'affermit légèrement, mais le confort est toujours au rendez-vous. Mais n'allez pas croire pour autant que cet Ateca soit un SUV paisible : grâce à son poids (relativement) contenu de 1 540 kg à vide, il revendique un 0 à 100 km/h en 5,2 s et un 1 000 m départ arrêté en 25,1 s. Pas mal ! Mais, forcément, un SUV sportif oblige à quelques compromis. Le centre de gravité haut perché limite l'efficacité en courbes et engendre forcément une petite inertie dans les changements d'appui, tandis que la direction reste muette quant au grip disponible. Malgré les gros disques, le freinage manque d'un peu de mordant. Enfin, l'équilibre tend naturellement au sous-virage, même si la transmission intégrale permet de s'extraire des courbes avec célérité. Il n'y a pas de miracle : si c'est l'efficacité pure que l'on recherche, mieux vaut se tourner vers la Leon Cupra. En revanche, aucune voiture n'offre autant de polyvalence que le Cupra Ateca à ce niveau de prix.

Avis de la rédaction sur CUPRA Ateca 2.0 TSI 300 DSG 4Drive
15.3/20
Offre unique sur le marché, le Cupra Ateca offre un cocktail cohérent mêlant aspects pratiques, performances et plaisir de conduite. Alors certes, ce n'est pas le nec plus ultra en matière de dynamisme, mais pour le père (ou la mère!) de famille qui n'a pas envie de raccrocher à l'arrivée des enfants, ce couteau suisse automobile mérite qu'on s'y intéresse. D'autant qu'il a le bon goût de ne pas forcer sur les tarifs !
PolyvalencePerformancesCompromis confort/tenue de routeRapport prix/équipementsHabitabilité
Comportement un peu trop sageFreinage manquant de mordantImage à construire
Les chiffresPrix42 500 €Puissance300 ch à 5300 tr/min0 à 100km/h5.2 sConso mixte7.4 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite17/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord17/20Budget16/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.