BMW M4 Competition 510 ch

Les photos de l'essai

, publié le 31 mars

Dotée du 6-cylindres S58 du SUV X4M, la nouvelle M4 n'est vendue en France qu'en version Compétition, forte de 510 ch. Cela se traduit par un prix d'accès très élevé (104 550 €), surtout que la boîte 8 automatique à convertisseur (exit la M-DKG à double embrayage) est livrée d'office. En revanche, il faut remettre la main à la poche pour obtenir les freins carbone-céramique.

Toujours plus haut

Esthétiquement, les gros rognons signant le style de la nouvelle M4 passent bien de visu, alors que la carrosserie, body-buildée mais sans excès concilie avec bonheur élégance et agressivité. Dans l'habitacle, on retrouve la belle finition BMW ainsi qu'un système permettant de paramétrer sa M4 comme on veut : moteur, boîte, direction, amortissement, ESP, antipatinage... On peut mémoriser deux set-ups, qui s'ajoutent aux trois modes de conduite proposés.

Sur le circuit Michelin de Ladoux, la M4 Compétition surprend par l'agrément qu'elle délivre. Train avant incisif, direction rapide, arrière qui se place au lever de pied, elle est très amusante. Et avec l'antipatinage réglable en 10 positions, on ajuste aisément ses dérives. L'efficacité n'est pas en reste. En effet, son moteur pousse très fort, son grip et sa motricité atteignent un haut niveau. Le freinage est puissant, mais manque de mordant au-dessus de 200 km/h, rançon du poids de 1 725 kg.

Sur route, la M4 Compétition parvient à préserver le confort de suspension, et laisse apprécier à sa juste valeur la douce mélodie de son 6-cylindres. Quel plaisir ! En outre, elle sait consommer moins de 10 l/100 km en usage courant. En résumé, cette auto réalise une belle synthèse, mais à quel prix ! Surtout qu'elle pâtit du malus maximal à cause de ses 230 g/km de CO2.

Avis de la rédaction sur BMW M4 Competition 510 ch
17.4/20
Pour un coupé de son poids, la M4 Compétition se révèle à l'aise sur circuit, grâce à son grip, sa motricité, son équilibre, sa précision, la puissance de son moteur et ses freins puissants. Ceux-ci montrent toutefois leurs limites au-dessus de 200 km/h : la BMW est donc plus amusante qu'efficace, même si elle ne démérite pas sur ce dernier point. Sur route, le judicieux compromis d'amortissement rend l'auto confortable, et le très musical 6-cylindres n'est même pas gourmand. Dommage qu'il faille débourser près de 130 000 € pour profiter de cette belle machine.
Moteur très performant et musicalChâssis remarquablement sainéquilibré et joueurDirection précise et communicativeBoîte douceConfort généralFinitionConsommation raisonnable
Freins manquant de mordant au-dessus de 200 km/hPédale un peu molleRéglages fastidieuxPoids élevéPas de version 480 chPrix et malus décourageants
Les chiffresPrix104 550 €Puissance510 ch à 6250 tr/min0 à 100km/h3.9 sConso mixte10.1 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite18/20Sécurité active et passive19/20Confort et vie à bord16/20Budget13/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.