AUDI RS e-tron GT

AUDI RS e-tron GT©D.R.
Les photos de l'essai

, publié le 5 mai

Audi développe sa gamme électrique avec l'e-tron GT Quattro, une berline de sport que nous testons en version RS. Celle-ci, logique de groupe oblige, emprunte beaucoup à la Porsche Taycan : plate-forme, batteries, moteurs, trains roulants et roues arrière directrices. Le tout est accommodé à la sauce Ingolstadt, en termes de design et de mise au point. En clair, l'e-tron GT dispose de deux propulseurs synchrones, un par train roulant, ce qui en fait une traction intégrale. Dans le plancher prennent place les packs de batteries lithium-ion, scindés en deux derrière les sièges avant pour dégager de la place aux pieds des passagers arrière.

Un trône pour l'e-tron ?

La puissance atteint 598 ch, voire 646 ch pendant 2,5 s en cas de forte sollicitation grâce à la fonction overboost. Un record pour une Audi de route. Les batteries, à la capacité nette très estimable de 84 kWh, autorisent une autonomie moyenne de 472 km, ce qui est dans la norme, sans plus. Pour les recharger de 0 à 80 %, comptez un minimum de 22 min 30 s sur une chargeur rapide. Cela correspond à 100 km en 5 min, si tout va bien, sur le réseau Ionity auquel l'Audi a accès.

Sur route, si on écrase l'accélérateur, on est écrasé contre le dossier par une force invisible. De son côté, le châssis encaisse parfaitement cette débauche de watts : grip, équilibre et précision sont au rendez-vous. Sans oublier la motricité, parfaite, et les quatre roues directrices, qui confèrent à l'Audi une agilité surnaturelle dans les virolos (ainsi qu'un rayon de braquage très court). On aimerait juste que la direction soit plus consistante, tout comme la pédale de frein. Celle-ci agit sur un système remarquable par sa puissance et son endurance, du moins sur route. On peut aussi l'aider par un freinage régénératif, réglable via les palettes aux volant, qui peut ralentir jusqu'à 0,3 G.

Quant à la consommation, elle ne s'envole pas. En usage courant et tranquille, elle s'établit à 22 kWh/100 km, par une température ambiante d'environ 20°C. Raisonnable, vraiment. Dommage que vu le prix de 140 700 €, la finition pâtisse de nombreux plastiques durs, alors que les aides avancées à la conduite soient en option.

Avis de la rédaction sur AUDI RS e-tron GT
15.3/20
Capable d'accélérations violentes, scotchée au bitume, et étonnamment maniable tout en demeurant douce et confortable, l'Audi RS e-tron GT réalise une très belle synthèse, à l'instar de la Porsche Taycan dont elle dérive. Vu le prix très élevé, la finition pourrait cela dit, être plus soignée, tandis que la direction et la pédale de frein manquent de fermeté.
Performances exceptionnellesTenue de route très sûreAgilité étonnanteFreinage puissant et endurantConsommation énergétique raisonnableConfortInsonorisation
Direction et pédale de frein manquant de consistanceFinition perfectiblePrix élevéErgonomie parfois complexeOptions mesquines
Les chiffresPrix140 700 €Puissance646 ch à 0 tr/min0 à 100km/h3.3 sConso mixteN/C
Notes de la rédactionAgrément de conduite17/20Sécurité active et passive17/20Confort et vie à bord15/20Budget12/20

Vos réactions doivent respecter nos CGU.