ABARTH 124 Spider

Abarth 124 Spider

Les photos de l'essai

publié le 14 novembre

Le nouvel Abarth 124 Spider joue à fond la carte du néo-rétro, en singeant le look du modèle qui écuma les rallyes du monde entier dans la première moitié des années 70. Mais ce modèle italo-nippon est un véritable Meccano industriel, à base de moteurs transalpins, de plate-forme japonaise (celle de la Mazda MX-5) et d'éléments spécifiques Abarth, comme le capot et le couvercle de malle noirs mat, l'échappement sport Record Monza ou les étriers de freins Brembo. Abordons tout de suite le sujet qui fâche : l'addition. Elle est salée : 40 000 €, soit... 9 300 € de plus que la Mazda MX-5 équivalente ! Et il faudra encore rajouter au panier pour s'offrir la climatisation automatique, le Bluetooth, le GPS ou encore l'allumage automatique des phares ou des essuie-glaces. De son côté, la capote est identique à celle de la MX-5, et c'est parfait : ce couvre-chef manuel est enfantin à utiliser et très rapide à mettre en place.

Retour de flamme

Il suffit d'actionner le démarreur pour comprendre que cet Abarth 124 Spider a son caractère bien à lui. L'échappement émet un son rauque tout sauf discret, signature phonique des Abarth contemporaines ! S'il est amusant, ce bruit finira cependant par indisposer sur les longs trajets, tant ce bourdonnement devient envahissant à la longue. En réalité, ce 124 Spider-là est taillé pour les excursions sur petites routes, et donne envie « d'attaquer » à la moindre occasion. Le moteur 1.4 MultiAir turbo de 170 ch se rit du poids-plume de la bête (1 060 kg à vide) grâce à son couple généreux. L'Abarth 124 Spider revendique ainsi un 0 à 100 km/h en 6,8 s, soit une demie-seconde de mieux que la Mazda MX-5 2.0 de 160 ch. Du coup, quand il est nécessaire de cravacher le bloc atmosphérique de la MX-5 si l'on veut espérer déclencher un déhanchement du train arrière, le 1.4 MultiAir turbo de la 124 Spider se fait un plaisir d'engendrer des glissades d'une simple flexion du pied droit ! Sur le mouillé, les limites d'adhérence des pneus Bridgestone Potenza RE050 sont rapidement atteintes, ce qui incite à une certaine retenue. En revanche, sur le sec, quel plaisir ! Le roadster Abarth joue les ballerines, valsant de virage en virage avec délice. La direction est douce mais précise et suffisamment informative, tandis que la position de conduite très reculée permet de sentir au mieux les déhanchements du train arrière. L'Abarth 124 Spider s'apprécie alors pour ce qu'il est : un délicieux jouet pour adultes. À condition de tolérer un roulis encore assez marqué, malgré des barres stabilisatrices au diamètre augmenté et des ressorts et amortisseurs raffermis. On pourra également aussi reprocher à la pédale de frein sa dureté et son manque de mordant à l'attaque. Enfin, la position de conduite n'est pas parfaite, le volant n'étant réglable qu'en hauteur.

Avis de la rédaction sur ABARTH 124 Spider
15.8/20
Dans cette version Abarth, le 124 Spider affiche un caractère très attachant. Léger et agile, il renforce son tempérament grâce à un moteur généreux et un échappement très vocal. Reste qu'il sera difficile de faire abstraction de son tarif élevé, qui le met en concurrence avec des modèles de marques premium au blason plus recherché. Certes, le roadster italien revendique une personnalité plus attachante, mais il est aussi moins confortable que ses rivaux haut de gamme...
Châssis joueurMoteur costaudCommande de boîte agréableDirection précisePerformancesCapote facile à manipuler
Tarif élevéOptions chèresConfort spartiateGrip faiblard sur sol mouilléCoffre étroitManque de rangements
Les chiffresPrix40 000 €Puissance170 ch à 5500 tr/min0 à 100km/h6.8 sConso mixte6.4 l/100km
Notes de la rédactionAgrément de conduite18/20Sécurité active et passive15/20Confort et vie à bord11/20Budget8/20

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - ABARTH 124 Spider
  • avatar
    Jean777 -

    Quel est la charge maxi remorquable, remorque avec freins et remorque sans frein ?

  • avatar
    MAVELONO44 -

    39500 euros plus chère que ma zx 1.6 i !!!!

  • avatar
    Noli-Tangere2 -

    Ces italiennes ont un charme que les françaises n'auront décidément jamais...

  • avatar
    biarritz -

    tarif bien trop élevé ainsi que les options ! glisse sur sol trempé , a ce prix il y a mieux.Dommage !

  • avatar
    riennevaplus -

    un retour au source , ça à marché avec la fiat 500 , pourquoi pas avec ce modèle . dommage qu elle ne soit pas 100% fiat , mais bon celà reste une belle auto .

    avatar
    spider59 -

    Dit ANATOLE, tu as regardé le prix des AUDI avec les options indispensable. Ton TT à 40 000 € , c'est une traction avant. J'ai une audi S4 annoncée à partir de 61 000 €, prix final 82 000 €