Baromètres EVBox de la mobilité, la charge rapide au cœur du développement de l'électrique

Chargement en cours
Baromètres EVBox de la mobilité, la charge rapide au cœur du développement de l'électrique
Baromètres EVBox de la mobilité, la charge rapide au cœur du développement de l'électrique
1/4
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 22 décembre

Le spécialiste mondial des stations de recharge pour véhicules électriques, pour les particuliers comme pour les professionnels, EVBox a le vent en poupe. Pour preuve, l'entreprise devrait rentrer en bourse à New York en 2021.

Mais ce qui nous intéresse ici est le Baromètre de la Mobilité qu'EVBox vient de dévoiler. Commençons par les choses qui fâchent. Seulement 25 % des Français pensent qu'ils pourront recharger une voiture électrique sur la route. Mais il est intéressant de noter que ce chiffre passe à 42 % chez les conducteurs de véhicule électrique. La pratique a donc en partie raison des appréhensions. Aux Pays-Bas et en Allemagne, ce taux est respectivement de 52 et 60 %. La France est clairement en retard sur ces deux pays avec seulement 29 854 points de charge publics contre 58 302 en Hollande et 41 161 en Allemagne. En ramenant ce chiffre à la superficie des pays et à la densité de leur réseau routier, les Pays bas sont largement en avance sur les autres pays. Le gouvernement en a bien conscience et a donc lancé un programme ambitieux qui souhaite atteindre le chiffre de 100 000 points de recharge publics fin 2021 !

Autre chiffre intéressant, au niveau européen, 73 % des conducteurs de véhicule électrique rechargent celui-ci à la maison et 40 % sur leur lieu de travail. Bien entendu, l'avenir est à la recharge rapide, voire ultrarapide. En moyenne un chargeur de 50 kW permet ainsi de gagner 125 km d'autonomie en 30 minutes et un 350 kW 400 km en 15 minutes ! Les conducteurs de VE européens utilisent un chargeur rapide entre 3 et 10 fois par mois, essentiellement lors de trajets autoroutiers. Les investissements pour développer le réseau français de chargeurs rapides et ultrarapides sont énormes, mais il est rassurant de prendre en compte le fait que 46 % des conducteurs français électrifiés sont prêts à payer plus cher pour recharger plus vite. 4 Français sur 10 seraient ainsi prêts à passer à l'électrique si le réseau de chargeurs rapides se multiplie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.