Un nouveau moteur pour VAE chez Bafang

Chargement en cours
Un nouveau moteur pour VAE chez Bafang
Un nouveau moteur pour VAE chez Bafang
1/2
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 30 mars

Bafang, le constructeur chinois de moteur électrique destinée au vélo à assistance électrique dévoile un nouveau moteur d'entrée de gamme très accessible.

A l'heure où le marché du vélo à assistance électrique est en pleine progression, le constructeur chinois Bafang, continue son offensive en proposant un nouveau moteur destiné aux vélos d'entrée de gamme et plus exactement aux vélos de ville et aux modèles tout chemin.

Un moteur efficace.

Malgré son positionnement économique, le nouveau moteur baptisé M200 présente de belles caractéristiques, avec de bonnes performances et un silence de fonctionnement étonnant. Pour arriver à ce résultat, l'équipe en charge du développement chez Bafang ont travaillé à l'amélioration de ces caractéristiques grâce à la construction en interne des pièces mécaniques et électriques du moteur. Cela a permis de réduire le nombre de pièces et de passer à une combinaison de pièces en nylon et en acier afin d'offrir un fonctionnement encore plus doux et presque 100% silencieux sans compromettre les performances du moteur. S'il répond aux normes en affichant une puissance de 250 watts, le M200 présente néanmoins un couple de 65 Nm de couple, ce qui lui permet de transporter son passager dans les meilleures conditions et de franchir les pentes les plus abruptes en toute décontraction. Avec un poids de 3,2 kg, ce moteur M200 devient une option très intéressante pour les vélos électriques d'entrée de gamme, sans impacter lourdement de poids final de l'engin.

Un système ouvert.

En plus d'avoir développé intégralement son moteur, Bafang propose un « système ouvert ». Grâce à cela, les constructeurs de vélos peuvent opter pour un système complet signé Bafang et choisir parmi la vaste gamme de batteries (450 Ah ou 600 Ah - options de montage intégrées, semi-intégrées ou porte-bagages) et écrans / IHM, ou s'appuyer sur l'expertise des équipes d'ingénieurs et de spécialistes en logiciels de Bafang pour combiner le moteur M200 avec des composants d'autres fournisseurs. Cette souplesse permet de séduire davantage de constructeurs, mais aussi de proposer des solutions plus pertinentes ou plus accessibles en fonction du vélo que les constructeurs souhaitent proposer. Les choix de combinaisons vont sûrement être influencés par l'outil BESST. Grâce à celui-ci, les concessionnaires spécialisés et le service après-vente du fabricant de vélos ont un accès complet aux données du moteur, de la batterie, écran, capteur (s) et unité de commande - afin de détecter et de corriger les erreurs, les pannes et d'apporter facilement des mises-jour.

Une batterie optimisée ?

Par contre, on ne sait pas encore si ce moteur Bafang pourrait bénéficier de la nouvelle batterie (disponible en deux versions, 450 et 600 Wh pour un poids respectif de 3 et 4 kilos) de la marque qui se distingue par sa tension de fonctionnement inédite. Celle-ci est en effet configurée en 43 volts, s'écartant ainsi des standards qui utilisent des tensions de 36 et 48 volts. Un choix technique que le groupe chinois justifie notamment par l'utilisation de 12 cellules au lieu de 13, ce qui facilite l'intégration des packs, notamment sur les vélos électriques où la batterie est directement intégrée au cadre. Notons que le nouveau moteur Bafang M200 sera livré au cours du second semestre 2020.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.