Dossier

Nouvelles mobilités : une offre pléthorique

La voiture particulière serait, selon certains, dépassée. Place aux nouveaux modes de déplacement ! Mais, au-delà des beaux discours, quelles sont les possibilités qui s'offrent aux Français ? Et sont-elles vraiment des alternatives valables ?

Sommaire du dossier

1. Une révolution en marche ?

Une révolution en marche ?©Sebleouf

publié le 28 juillet

Selon le rapport n°117 (2018-2019) du Sénat, la France doit désormais « mettre les nouvelles mobilités au service de tous les territoires ». Comprenez, il faut convaincre nos concitoyens d'abandonner massivement leur automobile personnelle. Certes, l'essor du numérique, notamment via le développement massif des applications que tout un chacun peut installer sur son smartphone, facilite le recours à ces modes de transport parfois inédits. Mais, alors que nos politiques semblent, sans exception ou presque, penser que les Français sont prêts pour ce bouleversement, ces moyens alternatifs semblent peu séduire hormis dans certaines grandes métropoles où les conditions de circulation en voiture sont souvent devenues épouvantables. Et ce cauchemar auquel sont confrontés, quotidiennement, plusieurs millions d'automobilistes tricolores sont, le plus souvent, le fait des élus, qui font beaucoup pour tenter de pousser l'auto hors des limites de leur ville. Contraindre plutôt que convaincre semble être leur nouveau crédo.

A lire aussi

Dans les faits, la majorité des Français ne peut toutefois pas se passer de sa voiture, ou alors en acceptant de lourds sacrifices (financiers mais aussi pratiques). On pense, notamment, aux ruraux qui semblent être les oubliés de cette révolution forcée. Pour les autres, la solution ne semble pas être unique. Mais, en composant avec les propositions ci-dessous, il est souvent possible, sinon de se passer totalement de son auto, au moins d'en réduire notablement l'usage.

1 / 3

suivant

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.