Dossier

Test Citroën AMI Electrique

Une carrosserie on ne peut plus cubique, de petites roues aux quatre coins et un moteur électrique : la nouvelle Ami n'a rien à voir avec les vénérables Ami 6, Ami 8 et Ami Super des années 1960-1970. D'ailleurs, il ne s'agit même pas d'une voiture.

Sommaire du dossier

2. Princesse des villes...

Princesse des villes...©Citroën

publié le 18 novembre

Avec de telles caractéristiques, on n'ose évidemment pas s'aventurer hors des centres urbains. Mais, dans ce dernier environnement, la petite Citroën se révèle presque être une reine.

A lire aussi

Avec ses 625 Nm, elle est la reine des démarrages au feu. Ses 2,41 m de long et 7,2 m de diamètre de braquage lui permettent de se garer dans un trou de souris. Et sa carrosserie en matériau synthétique teinté dans la masse ne craint même pas les petits coups de portes ou de pare-chocs des autres véhicules. Seul hic, il faudra souvent passer par une borne de recharge, cette puce n'étant pas capable de plus de 75 km entre deux charges. Avec seulement 471 kg sur la balance, l'Ami se passe également très bien de la direction assistés. Mais pour ne pas s'égarer dans la jungle urbaine, en mouvement permanent, elle reçoit, sur les finitions "haut de gamme" Orange, Khaki, Blue, Grey, Pop et Vibe, un système d'accroche pour smartphone qui permet d'avoir Waze, ou toute autre application de navigation, dans son champ de vision. N'oubliez pas non de télécharger des applis radio ou musique à la demande : c'est le seul moyen de profiter de la musique à bord.

Sommaire du dossier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.