Dossier

Les vélos pliants à assistance électrique

Au-delà de la situation sanitaire qui nous oblige à respecter une certaine distanciation physique, le choix du vélo devient une évidence afin d'échapper aux transports en commun. Et quand il se fait pliant et électrique, n'est-ce pas l'association idéale ?

7. Les modèles à privilégier

publié le 24 novembre

Lorsque l'on parle de vélo pliant, il est impensable de ne pas penser à la marque Brompton. Cette marque anglaise fondée en 1975 s'est forgée une solide réputation dans la conception de vélo pliant. Jugée par ses utilisateurs comme la Rolls du vélo pliant, elle s'est tournée il y a peu vers l'assistance électrique. La marque s'est d'ailleurs associée à Williams Advanced Engineering, à la tête du développement des moteurs de Formule E, pour développer son premier modèle. Pourvu d'un moteur électrique dissimulé dans sa roue avant, il offre une autonomie de 70 km en une seule charge. Pour cela, sa batterie amovible de 300W est intégrée dans un sac compact clipsé à l'avant du vélo. Après 4h30 de charge, elle permet de rouler jusqu'à 30 km avec le mode d'assistance le plus puissant et jusqu'à 70 km en mode économique. Pesant 15,5kg, le Brompton Electric est équipé de roues 16 pouces, d'une cassette à 6 vitesses et de trois niveaux d'assistance. On retrouve toutes les attentions de la marque avec des feux intégrés, des garde-boue, le choix du type de guidon (Type H ou M) et un pliage aisé. Comptez environ 3 400 euros pour ce modèle haut de gamme.

A lire aussi

Tern fait également partie des pionniers. Pour réaliser de plus longues distances, le Vektron S10 se distingue par la présence de roue de 20 pouces et d'un moteur central Bosch qui délivre un couple de 65 Nm. Pour faire face à toutes les situations, il est également équipé de 10 vitesses et de freins à disque Shimano. Le tout est associé à une batterie de 400 Wh, ce qui permet de parcourir jusqu'à 130 km. Moins compact que le Brompton, le Tern séduira par ses capacité à réaliser de longues distances, mais également par sa polyvalence. En effet, son porte-bagages permet de charger de gros colis ou d'accueillir un siège enfant. Bien pensé, ce même porte-bagages permet de faire tenir debout le vélo une fois plié. Comptez 3 700 euros pour cette version.

Plus abordable, le constructeur Suisse Micro Mobility propose l'E-Bike 16, un vélo pliant à assistance électrique de 16 pouces... Proposé à 1 190 euros, il ne pèse que 14,5 kilos, se plie en moins de dix secondes grâce à un système ingénieux et dispose d'un moteur à moyeu arrière qui affiche un couple de 40 Nm. Associé à une petite batterie (seulement 660 grammes et qui tient dans la poche) placée sur le guidon, l'ensemble peut parcourir jusqu'à 25 km.

L'Eovolt City, positionné au même prix, reprend peu ou prou ces caractéristiques avec des roues de 16 pouces et moteur à moyeu arrière (couple de 40 Nm). Il se distingue toutefois par une batterie plus puissante dissimulée dans le cadre et qui lui confère une autonomie pouvant atteindre les 50 km.

Enfin, en milieu de gamme, O2Feel propose le Peps Fold Up 3.1, un vélo qui se caractérise par des roues de 20 pouces, une batterie amovible placée sous le porte-bagages et un moteur central qui offre un couple de 40 Nm. Déclinée 371 Wh et 576 Wh, la batterie promet une autonomie allant de 100 à 220 km selon le modèle. Prêt pour affronter la ville, le Peps Fold Up 3.1 se dote de feux, de garde-boue et de Schwalbe Big Apple K-Guard. Des pneus anti-crevaison et dotés de bandes réfléchissantes pour rouler en toute sécurité et avec sérénité. Son prix : 2 099 euros.

Chargement en cours
Brompton Electric
Brompton Electric
1/4
© Brompton

Vos réactions doivent respecter nos CGU.