Et si Bentley se mettait à la moto électrique ?

Chargement en cours
Moto électrique Bentley ?
Moto électrique Bentley ?
1/4
© motoservices.com

publié le 9 juillet

Vous vous souvenez de la Bentley Blower ? Et des Bentley Boys ? Bon, alors, voici un petit rappel : au milieu des années 20, Bentley sort une auto avec un 6 cylindres en ligne de 4,5. Certaines seront équipées d'un compresseur (Blower, en anglais, fabriqué par Roots), une technologie déjà utilisée sur les Mercedes de compétition depuis quelques années (et que l'on retrouve sur la Kawasaki Z H2, pour rappel). Là-dessus, quelques gentlemen de bonne compagnie (Tim Birkin, Wolf Barnato, notamment) se prennent de passion pour l'engin et vont parfois courir avec leur auto personnelle. S'en suivra quatre victoires consécutives aux 24 Heures du Mans de 1927 à 1930, avec notamment les quatre premières places en 1929 et encore un doublé en 1930. 

Quel est le rapport avec notre engin du jour ? Le look, les enfants, le look ! 

Initiative non officielle L'engin que nous vous présentons ne vient pas de chez Bentley, mais d'un designer français, Thomas Angebault, qui s'est mis à imaginer une moto électrique signée du fameux "B" ailé. L'engin évoque la puissance et l'on retrouve le vert anglais, la selle matelassée, les grosses optiques rondes encadrant la calandre ornée du fameux numéro 8 (le numéro de course de Duff et Clément, vainqueurs des 24 heures du Mans 1924). On notera l'étrange cinématique du train avant... La moto s'appelle Voltage Racer... 

Sans mauvais jeu de mots, elle vous branche, cette moto ? 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.