Zooz Bikes Urban Ultra Light

Chargement en cours
Zooz Bikes Urban Ultra Light
Zooz Bikes Urban Ultra Light
1/6
© Motorlegend

publié le 19 mai

Lorsque l'on cherche un vélo à assistance électrique, on regarde avant tout son autonomie et ses performances, afin qu'il puisse nous emmener le plus loin possible dans le plus grand confort. Malheureusement, cela se traduit souvent par un design chargé. Mais la société américaine Zooz Bikes vient de trouver la solution parfaite avec son Urban Ultralight, un vélo qui ne fait aucun compromis.

Tout commence par un cadre réalisé en acier chromoly chromé 4130. Au-delà du côté esthétique, cet alliage a l'avantage d'être très robuste et surtout très léger. Le cadre est ici accompagné d'un large guidon incliné vers l'avant et une longue selle. Une selle de style « banane » qui offre une position très confortable et finalement assez proche de celle d'un scooter. Des éléments qui ne sont pas sans rappeler les premiers jours du BMX. Par ailleurs, l'Urban Ultralight cache avec élégance son électrification, grâce à une batterie intégrée sous la selle et un moteur à moyeu discrètement placé dans la roue arrière.

La batterie amovible de 17,5 Ah (840 Wh) se compose de cellules Samsung 35E et offre une autonomie de 35 à 60 km selon le mode d'assistance sélectionné et du profil de la route. Batterie qui se recharge intégralement en un peu plus de 4 heures. Grâce à la puissance de son moteur, ce vélo permet d'atteindre rapidement la vitesse de 25 km/h.

Pour ne rien gâcher, ce modèle est équipé de composants de qualité. Il reçoit ainsi des pneus Maxxis Hookworm de 24 pouces (3 pouces de section) et des freins hydrauliques Tektro avec des disques de 203 mm de série. Malgré ses performances et son équipement, ce vélo à assistance électrique ne dépasse pas les 20 kg.

La marque a déjà vendu plus de 50 vélos par le biais de sa campagne de financement participatif. Le prix final du vélo sera de 2499 $. Si la livraison est gratuite pour les États-Unis, il faudra ajouter les frais d'expédition pour le vieux continent. Pour cela, il faudra attendre la campagne IndieGoGo prévue en septembre. En effet, le vélo répond pour le moment aux normes américaines, où le vélo peut fonctionner sans pédaler. L'accélération est ici gérée par une gâchette placée au guidon et le moteur délivre 750 watts, là où la puissance est limitée à 250 watts en France et où l'assistance électrique doit se déclencher uniquement au pédalage. Signalons enfin que Zooz Bikes prévoit de vendre des kits de cadres afin de se constituer soi-même son vélo à assistance électrique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.