Xubaka : une petite moto électrique française dans les allées du CES

Chargement en cours
Xubaka : une petite moto électrique française dans les allées du CES
Xubaka : une petite moto électrique française dans les allées du CES
1/5
© Motorlegend

, publié le 6 janvier

Cette année, le salon du CES est riche en matière de mobilité électrique. On peut d'ailleurs y découvrir la Xubaka, une petite moto électrique produite en France par French Sodium Cycles.

Habituellement, dans les allées du salon du CES de Las Vegas, on découvre de nouvelles technologies et des produits high-tech tous plus innovants les uns que les autres. Mais cette année, les projecteurs mettent en lumière de nombreuses innovations dédiées à la mobilité électrique. Outre les grands noms de l'automobile tels que Chrysler ou Mercedes qui dévoilent de voitures électriques surprenantes, un petit constructeur français crée la surprise avec sa Xubaka. Non il ne s'agit pas d'un personnage tout droit sorti de l'univers Star Wars - car faut prononcer son nom choubaca - mais bel et bien d'une petite moto électrique.

Produite par en France par French Sodium Cycles, la petite moto bénéficie d'un moteur d'une puissance de 4 kW ce qui lui permet d'atteindre une vitesse maximale de 45 km/h. De ce fait, c'est un équivalent 50 cm3 qui peut être conduite avec un permis de catégorie AM. La transmission est ici assurée par un moteur placé dans le moyeu de la roue arrière. Concernant l'autonomie, le constructeur mentionne que la batterie de 1340 Wh de capacité (48V - 28 Ah) permet de parcourir entre 60 et 80 kilomètres - selon le profil de la route et la vitesse. Pour augmenter l'autonomie, le constructeur lui a greffé un système régénératif au freinage qui permet de récupérer jusqu'à 14 % de l'énergie. Avec sa batterie, la Xubaka accuse seulement 60 kilos sur la balance dans sa version de base. La batterie est en outre amovible et peut être entièrement rechargée en quatre heures.

Visuellement, le constructeur mise sur le style des motos mythiques des années 1970, avec des lignes légères, un design délicieusement rétro donc, et une personnalisation. En effet, la Xubaka a été développée et est assemblée au pied des Pyrénées. Le constructeur propose ainsi des coloris à la demande, des accessoires comme des porte-bagages ou des sacoches, ainsi qu'un rack pour y attacher une planche de surf.

La Xubaka de French Sodium Cycles est disponible à partir de 5.990 euros. Notez qu'une version équivalent 125 cm3 de la moto devrait également être proposée. Annoncée pour 2023, celle moto devrait atteindre une vitesse de 130 km/h et offrir une autonomie comprise entre 100 et 200 kilomètres.

Si vous ne connaissez pas Sodium Cycles, sachez que la société a été créée en mai 2018 par Benoit Marty, un passionné de mobilité sous toutes ses formes et touche à tout, puisqu'il a été ingénieur en sport automobile, agriculteur biologique et ingénieur en géomatique. De son côté, Pierre-Yves Palueau, directeur général, possède une grande expertise dans l'export. Diplômé d'une école de commerce, il a été PDG d'une holding française de l'industrie de la mode avec un chiffre d'affaires de 35 millions d'euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.