Whatt : le vélo à assistance électrique réinventé !

Chargement en cours
Whatt : le vélo à assistance électrique réinventé !
Whatt : le vélo à assistance électrique réinventé !
1/10
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 5 mai

Démarré il y a maintenant quatre ans, le projet Whatt For Now est désormais une réalité, avec trois modèles de vélos qui se caractérisent par la présence de deux transmissions... Explications !

Depuis quelques années, Annecy se transforme peu à peu en véritable berceau de l'innovation du cycle. Après les Ateliers Héritage Bike, c'est au tour de la société Whattfornow d'apporter une technologie différenciatrice sur le marché du vélo à assistance électrique. En effet, Christophe Aubonnet, président de la société et à l'origine du projet, voulait apporter les notions de sportivité au vélo à assistance électrique. Et cela sans oublier la technologie. Au fil des années, son équipe est parvenue à trouver la solution : deux transmissions, une musculaire et une électrique. Un duo qui permet au vélo d'évoluer en électrique tout en pouvant conserver la possibilité de pédaler naturellement, comme sur un simple vélo musculaire.

Pour parvenir à ce résultat, ces vélos dotés de technologie « Twin Transmission » proposent donc deux transmissions dissociées. La première est celle que tous les vélos classiques disposent ; un pédalier, une chaîne, une cassette et un dérailleur. La seconde transmission, située de l'autre côté du vélo, se compose d'un moteur placé au-dessus du pédalier, d'une courroie de transmission et d'une roue crantée fixée au niveau de la roue arrière. C'est là toute la différence comparée à un vélo à assistance électrique classique.

En effet, lorsque vous n'utilisez pas l'assistance, vous pouvez pédaler naturellement, sans avoir à subir la résistance du moteur... Pour anéantir toute résistance, la roue dentée est montée sur une roue libre, comme la cassette. De fait, il ne faut pas pédaler pour activer l'assistance, mais utiliser la gâchette située au guidon. Celle-ci permet de profiter des accélérations étonnantes procurées par le moteur qui affiche un couple de 160 Nm. Le vélo atteint ainsi les 25 km/h en seulement 3,5 secondes !

Pour alimenter l'ensemble, les ingénieurs ont placé une batterie de 200 Wh entre le moteur et le tube de selle. Un positionnement qui permet d'équilibrer au mieux les masses. On remarque que cette partie présente un design très « aéro » qui est un autre point distinctif de la marque. Cette forme permet d'alléger visuellement le vélo, tout en permettant d'accéder à la batterie. Celle-ci s'ôte simplement en basculant le chariot de la selle. On pourra ainsi recharger la batterie hors du vélo et même rouler sans, afin de disposer d'un vélo purement musculaire et plus léger... D'ailleurs, le poids se situe entre 16,5 et 18,5 kilos selon le modèle.

Car oui, ce modèle se décline en trois versions. Le premier est le TT Messenger, un modèle urbain (16,5 kg) qui se caractérise par une transmission Sram NX à 11 vitesses et donc taillé pour réaliser les parcours du quotidien. Plus sportif dans l'âme, le TT Crossroad (17,5 kg) est typé Gravel, avec une fourche télescopique de 120 mm de débattement et des pneus Pirelli. Enfin, le TT player n'est autre qu'un VTT (18,5 kg). Il apporte une fourche Rockshox Revelation RC 29 Boost de 140 mm de débattement et des pneus Schwalbe Nobby Nic. Les prix vont de 3600 à 4600 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.