Vélo : La Chine surfe sur l'hydrogène

Vélo : La Chine surfe sur l'hydrogène©Shutterstock, Media365
A lire aussi

, publié le 25 février

Après les voitures et les trains, la Chine se lance sur le marché du vélo à hydrogène. Une marque s'est lancée en 2021 : Youon. La firme souhaite produire un vélo pliable à grande échelle d'ici l'année 2025.



Ce n'est plus une surprise, la Chine s'impose sur le secteur de l'hydrogène, comme en témoignent les récents tests de vitesse de son train à hydrogène nommé Fuxing. Mais aujourd'hui, c'est un autre produit qui nous attire tout particulièrement.

La société Youon Technology va lancer la production d'un vélo à hydrogène pliable d'ici la fin du mois de mars 2023. Le Y600 est un modèle compact dans la lignée de ses deux compères lancés en 2021. En service sous forme de vélib', les Y200 et Y400, ont conquis plus de 4 000 utilisateurs dans les villes de Shanghai, Changzhou, Xiantang et Nantong.

Des caractéristiques de base

Maintenant, place au Y600 ! Il est classique, mais esthétique. Il mesure, plié, 80 cm de long pour 50 cm de large et 60 cm de hauteur. Avec son autonomie de 45 km et un poids de 20 kg, il se recharge facilement et rejette uniquement de l'eau. Ce vélo connecté avec des pneus de 16 pouces possède un écran et trois modes d'assistance pour le moteur. Certes, il doit faire face à une énergie qui prend de la place, mais sa facilité de rechargement va sûrement vous convaincre.

Hydrogène

En Europe, on connaissait la société Pragma Mobility et son vélo urbain à hydrogène et ses 150 km d'autonomie. Mais la Chine veut désormais s'imposer sur ce segment. Le « bâton » à hydrogène pèse environ 2,5 kg et se recharge en trois secondes via un module d'électrolyse. En injectant de l'eau, l'énergie électrique se transforme pour créer une énergie verte dans le système.

Mais pour quels avantages ? Comparé au vélo à assistance électrique, le vélo à hydrogène doit uniquement changer de tube contenant le gaz sous pression. Avec un rejet d'eau et une plus grande durée de vie, les vélos à hydrogène pourraient devenir à la mode très prochainement et créer la surprise dans son volume de ventes.

La société chinoise a annoncé vouloir atteindre les 200 000 unités de production en 2025. Pour le moment, le prix du Y600 est d'environ 680 € et atteint 1 270 € si l'utilisateur décide de prendre un pack « vélo + machine » pour recharger à domicile. La commercialisation débutera uniquement en Chine, mais pourrait vite s'ouvrir au marché hors Asie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.