Valéo se lance dans le 2 roues électrique

Valéo se lance dans le 2 roues électrique
Moto électrique Valéo

, publié le 10 janvier

Une Super Valéo Soco Alors que le grand public connaissait Valéo surtout pour ses balais d'essui glace voiture, il se trouve que l'entreprise française est aussi un spécialiste de l'électrification des véhicules. Il se félicite par exemple d'avoir fourni avec Siemens, les moteurs électriques de la Mercedes Benz EQS. Véhicule qui siègera d'ailleurs sur le stand de la compagnie au sein du salon américain. Mais cette voiture ne sera pas le seul véhicule à siéger sur l'espace Valéo. En effet, ils vont aussi y présenter leur "propre" moto électrique. Sauf que si on regarde l'engin d'un peu plus près, on reconnaît très clairement qu'il s'agit d'une Super Soco modèle TC Max rebadgée. Là où elle pourrait faire la différence en revanche c'est peut-être au niveau de sa puissance car Valéo évoque une moto "propulsée par un système 48V".

Mais pourquoi ? On est donc en mesure de se demander : pourquoi effectuer une telle opération ? A qui cela profite-t-il ? A Valéo ? A Super Soco ?

Valéo voulant éventuellement tâter le terrain du 2 roues électriques et ne voulant pas prendre de risque dans un premier temps, préfère peut-être s'associer à un constructeur disposant d'un savoir-faire dans le domaine. Cela permettrait de ne pas ternir l'image de l'entreprise

Du côté de Super Soco, cela pourrait justement multiplier la diffusion de ces véhicules et montrer qu'en choisissant Super Soco, des grosses entreprises telles que Valéo reconnaitraient l'expertise et la qualité des produits Super Soco. D'un autre côté cela peut aussi cannibaliser ses ventes car Valéo dispose d'un réseau de revente bien plus important que Super Soco. Donc il risquerait d'écouler beaucoup plus de "TC Max Valéo" que de TC Max Super Soco par exemple.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.