Triggo, le 4 roues qui devient 2 roues !

Chargement en cours
Triggo, le 4 roues qui devient 2 roues
Triggo, le 4 roues qui devient 2 roues
1/7
© motoservices.com

, publié le 24 février

En premier lieu le Triggo est inclinable de 20°, comme le Quadro, mais conserve un habitacle qui permet de rouler à l'abris avec son passager situé derrière le pilote. Pilote et passager accède à bord via la porte latérale coulissante. Mais la grosse astuce est son train avant modulable en fonction e la vitesse. A basse vitesse, pour rouler jusqu'à 25 km/h remonter les files comme un scooter ou pour se garer il fait 86 cm de large. Pour rouler plus vite, et jusqu'à 90 km/h, il écarte ses roues avant et augmente sa stabilité avec un train de 148 cm de large. Un système, commandé au volant, plaque les roues avant vers le châssis pour réduire la largeur de l'engin.

Electrique bien sûr ! Vu sa longueur de l'ordre de 2 mètres, il se gare dans la largeur d'une place de parking auto. Le Triggo dispose d'un rayon de braquage de 3,5 mètres. Un engin de 530 kg avec de 220 kg de charge utile qui est bien sûr électrique. Deux moteurs sont installés sur les roues arrière alimentés par 4 batteries extractibles de 3,5 kWh permettant une autonomie de 140 km.

Le constructeur vise les marchés de flotte et d'auto-partage, voir de taxi-autonome dès 2022. Il devrait rencontrer plus de succès que le Twizy, car les temps ont changé depuis 2012...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.