Test Neomouv Montana

Chargement en cours
Test Neomouv Montana
Test Neomouv Montana
1/7
© Motorlegend
A lire aussi

publié le 5 juin

Il n'est pas toujours évident de trouver un vélo qui allie qualité, performances et prix serrer. C'est pourtant le pari de Neomouv avec son Montana. Pari réussi ?

Basé dans la Sarthe, Néomouv défend depuis ses débuts en 2003, ses valeurs. La marque entend proposer les dernières innovations technologiques, tout en veillant à la fiabilité, et au meilleur rapport qualité/prix. Et c'est tout cela que l'on retrouve dans le Montana, un modèle abordable qui utilise des bases mécaniques éprouvées tout en cédant aux atouts du moteur Brose.

Pour garantir une fiabilité exemplaire, le Montana utilise un cadre typé VTC, à la fois robuste et ergonomique. Pour cela, les câbles et les gaines ne sont pas dissimulés dans le cadre, mais apparents, afin de simplifier la maintenance. Par ailleurs, sin l'on ne tombe pas sous le charme de ses lignes somme toute classique, on est immédiatement séduit par la qualité de finition du cadre et de la peinture. Les soudures sont polies et le cheminement des gaines est parfaitement pensé.

Son point fort ? Son équipement !

Au niveau de la partie électrique, les concepteurs ont opté pour l'intégration d'une batterie de 480 Wh dans le tube oblique du cadre. Pour en faciliter l'extraction, celle-ci est dotée d'une poignée et est bien entendu sécurisée par une serrure. Pour la motorisation, on trouve ici un moteur pédalier Brose de 250 watts qui délivre un couple assez conséquent de 90 Nm. L'ensemble est commandé par une console Brose où l'on peut sélectionner l'un des quatre niveaux d'assistance. L'accès aux différentes fonctions est aisé et l'on ne tâtonne pas lorsque l'on souhaite changer de mode ou accéder à d'autres informations. Pratique, la console est équipée d'un port USB afin de pouvoir recharger son smartphone ou d'alimenter un GPS.

En matière d'équipement, le Montana propose, de base, de nombreux atouts avec des freins hydrauliques Tektro avec des disques de 160 mm pour assurer un freinage puissant, une fourche SR Suntour NEX qui, associés à la selle Royal Looking avec gel et la tige de selle suspendue, offrent un confort parfait pour les longues sorties. L'éclairage LED AXA de 30 lumens à l'avant et Spanninga à l'arrière sont alimentés par la batterie et assurent une visibilité parfaite. Quant aux pneus Michelin Protek Cross (en 26 x 1,6 pouces ou 700 x 40 c) sont renforcés pour faire face aux chemins les plus chaotiques, mais aussi parfaitement adaptés à une pratique urbaine. Son mélange de gomme offre une excellente adhérence sur sol sec ou mouillé et son renfort anti-crevaison de 1 mm sera appréciable au quotidien. En plus d'être robustes, ces pneus sont dotés bandes réfléchissantes afin de sécuriser le cycliste en lui permettant d'être vu lorsqu'il circule de nuit. À l'usage, cette polyvalence appréciable. Il n'y a pas de déperdition de puissance entre la force exercée sur les pédales et la propulsion de la roue arrière. On ne ressent presque pas le poids du vélo (23,5 kg), qui reste malgré tout dans la norme. Et cela même si l'assistance est désactivée. En effet, c'est un des atouts de ce moteur Brose, puisqu'il ne présente aucune résistance au pédalage lorsqu'il est arrêté. Concernant la transmission, le moteur est ici épaulé par un dérailleur Shimano Deore réputé pour sa fiabilité. Il est associé à une cassette 9 pignons (11 - 32 dents) qui permet de faire face à tous les profils de la route. Pour en terminer avec l'équipement, on apprécie la présence d'un porte-bagages robuste qui peut accueillir vos différents sacs et objets à transporter, de garde-boues à l'avant comme à l'arrière afin de protéger au maximum des projections d'eau et de poussière et d'une fixation pour un porte-bidon. Cela n'a l'air de rien, mais il peut s'avérer être très appréciable pour se rafraichir lors des longs trajets.

En route !

Le fonctionnement de la motorisation est efficace et à l'avantage d'être assez discret d'un point de vue sonore. Ce qui l'est moins, c'est sa vivacité qui vous catapulte très vite jusqu'à la vitesse de 25 km/h. Le coupe de 90 Nm délivré par le moteur Brose est ici impressionnant. Doté de 4 modes d'assistance que l'on peut facilement commander à partir de boutons de réglage de la console associée, il fournit une assistance agréable. La motorisation présente en effet une assistance plus puissante au démarrage et pendant le pédalage. Cela grâce à un algorithme spécifique qui permet de modifier progressivement le comportement du vélo en fonction de la cadence de pédalage et la réponse du moteur. On profite ainsi de l'assistance pour s'engager sans crainte dans de longues ascensions, et les descentes se négocient sans crainte grâce au freinage à fois mordant et endurant. Notez que ce modèle est doté du mode « Aide marche à pied » qui permet de disposer d'une légère assistance pour faire avancer le vélo lorsque vous vous déplacez à pied à côté de lui. En ce qui concerne l'autonomie, on peut compter sur la batterie de 480 Wh, laquelle permet de réaliser environ 80 km. Mais dans les faits, tablez plutôt sur 70 km. (Une version avec une batterie de 630 Wh est également proposée et annoncé pour pour 100 m d'autonomie. Le VTC Montage Brose de Neomouv est proposé à 2499 € dans sa version 480 Wh et 2799 € pour la version 630 Wh.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.