Solex intemporel

Chargement en cours
Solex intemporel
Solex intemporel
1/7
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 24 septembre

Vous croyiez que la marque Solex était tombée dans l'oubli ? Eh bien non, puisque deux vélos à assistance électrique arrivent !

La marque iconique Solex, créée au début du siècle dernier, était quelque peu tombée dans l'oubli... Il faut dire que le petit cyclomoteur n'est plus trop au goût du jour... Mais c'était sans compter sur la ténacité du groupe EasyBike, spécialisé dans la conception de vélo à assistance électrique et de son PDG Gregory Trébaol qui a fondé la société en 2005. Sentant que le VAE va percer, il lance des vélos à assistance électrique abordables et assemblés en France, du côté de Saint-Lô. L'entreprise fonctionne et l'homme souhaite élargir son offre. Si bien qu'en 2013, EasyBike rachète Solex pour lui donner une seconde vie. Au fil des années, EasyBike a donc produit des vélos Solex (SolexSport, Solexity et VeloSolex) dans l'espoir de redorer ses lettres d'or. Mais le succès fut plus ou moins au rendez-vous. Faute peut-être à un design assez différent du modèle originel.

2021 : tout change !

Mais tout cela va changer avec l'arrivée des modèles « Intemporel Comfort » et « Intemporel Infinity », plus haut de gamme. Dès le premier regard, ces nouveaux modèles rappellent les lignes historiques de la marque. Le cadre reprend parfaitement le dessin du Solex original avec un cadre tubulaire en aluminium. À l'avant, un panier cylindrique reprend la forme et la position du moteur thermique qui permettait de déplacer son prédécesseur. Le tout, avec quelques notes de bois afin d'être encore plus élégant. Le premier des deux modèles est équipé d'un moteur électrique Bafang à moyeu et donc intégré dans la roue arrière. Avec une batterie de 400 Wh placée sous le porte-bagages, le Solex affiche une autonomie de 30 à 45 kilomètres en fonction du profil de la route, mais également du mode d'assistance utilisé. À ce titre, on dispose de cinq niveaux d'assistance, dont un mode piéton qui permet de faire avancer le vélo lorsque l'on marche à ses côtés.

En ce qui concerne le Solex Intemporel Infinity, la marque a souhaité ne faire aucun compromis. Pour cela, l'Infinity s'appuie un moteur Bosch Active Line directement intégré au pédalier pour une efficacité accrue et un gain de poids. La batterie, elle aussi d'une puissance de 400 Wh, offre jusqu'à 100 kilomètres d'autonomie. La recharge nécessite alors 6h30. Autre nuance avec le modèle Comfort, cette version plus haut de gamme du Solex aura droit à des freins à disque de 160 millimètres. En point commun, ils se partagent le même cadre, des roues de 26 pouces, d'un dérailleur Shimano Altus à 8 vitesses, d'une fourche de 63 mm de débattement, de garde-boue et d'un éclairage avant/arrière.

Conçus et assemblés dans les usines de Saint-Lô, dans la Manche, ces vélos électriques s'inscrivent dans la continuité de la longue histoire de Solex, qui a débuté en 1910 sous l'égide de ses deux fondateurs Marcel Mennesson et Maurice Goudard.

Niveau prix, il faut compter 1 521€ pour le modèle Intemporel Confort, contre 2 599€ pour l'Intemporel Infinity.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.