Sanef va déployer 500 bornes de recharge sur ses aires de service

Chargement en cours
Sanef va déployer 500 bornes de recharge sur ses aires de service
Sanef va déployer 500 bornes de recharge sur ses aires de service
1/3
© Motorlegend

, publié le 4 avril

La Société des autoroutes du Nord et de l'Est de la France (Sanef) va déployer 500 points de recharge électrique sur l'intégralité de ses aires de service cette année.

Face à la flambée des prix à la pompe, les automobilistes se détournent du moteur à combustion au profit des véhicules électriques. D'ailleurs, selon les derniers chiffres, les ventes de véhicules électriques sur le seul mois de janvier en France représentent une hausse de 57 %. Mais pour pérenniser ces ventes, il faut que l'usage du véhicule électrique soit une expérience positive et fluide. Et pour répondre favorablement à cela, il faut un maillage complet du territoire avec des bornes de recharge accessibles. En cela, de nombreux opérateurs autoroutiers développent leurs stations. Ainsi, après APPR et Vinci, c'est au tour de la Sanef d'annoncer un déploiement massif d'ici la fin de cette année. Ce sont ainsi plus de 500 points de charge rapide qui seront installés sur 72 aires d'autoroute. Pour assurer le développement de ces bornes, le concessionnaire d'autoroutes va s'appuyer sur Fastned, Engie et TotalEnergies. Ils auront en charge le déploiement et la gestion des bornes ainsi que la gestion du réseau électrique.

Notons que 20 % d'aires de services déjà équipées de recharge rapide (Ionity généralement) n'ont pas été comptabilisés. Quant aux aires disposant de bornes classiques (environ 60 % des bornes déjà présentes sur le réseau d'autoroutes) seront complétées avec des bornes rapides qui offrent des puissances supérieures à 150 kW.

Concernant le réseau de bornes Fastned, celui-ci a indiqué que son déploiement se fera sur 18 stations. Chaque station proposera entre 4 et 18 points de recharge pouvant délivrer jusqu'à 300 kW de puissance. Les autres aires de repos s'appuieront donc sur des solutions déployées par Engie et TotalEnergies.

Les bornes déployées dans les prochains mois sur les autoroutes A1, A2, A4, A13, A14, A16, A26 et A29 viendront s'ajouter à celles déjà en service le long de ces axes. Pour mémoire, le réseau Sanef est déjà équipé à hauteur de 20 % en bornes ultra-rapides et 60 % en bornes classiques. Par ailleurs, Arnaud Quémard, directeur général du groupe Sanef, a déclaré : « La mobilité propre est un axe essentiel de la transition énergétique, le secteur des transports étant à lui seul responsable d'un tiers des émissions de gaz à effet de serre. La responsabilité de Sanef, en tant qu'entreprise délégataire de service public, est donc d'adapter le modèle autoroutier historique afin d'anticiper et d'accompagner les évolutions de la mobilité de demain ».

De fait, outre le déploiement de bornes de recharge Sanef a entrepris d'électrifier sa propre flotte. L'objectif est d'atteindre 100 % de véhicules électriques en 2026 pour les véhicules d'entreprise, et en 2030 pour l'ensemble des véhicules légers et utilitaires d'exploitation. Des bornes de recharge sur les sites de travail seront également déployées. Pour les véhicules lourds, le groupe teste en ce moment un véhicule à hydrogène.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.