Rayvolt Trixie, un vélo cargo pas comme les autres

Chargement en cours
Rayvolt Trixie, un vélo cargo pas comme les autres
Rayvolt Trixie, un vélo cargo pas comme les autres
1/5
© Motorlegend
A lire aussi

, publié le 1 février

Les Espagnols de Rayvolt poursuivent le développement de leur catalogue avec toujours le même mot d'ordre : ne pas faire comme les autres. Jonglant entre technologie et design délicieusement vintage la marque basée à Barcelone ne cesse de nous surprendre. Pour preuve, son dernier bébé, le Trixie.

Il s'agit de la première incursion de Rayvolt dans le monde si particulier des vélos cargo. L'idée est bel et bien de proposer une véritable alternative à la voiture en zone urbaine. Pour cela, il faut proposer une forte capacité d'emport. C'est bien le cas puisque le Trixie peut transporter jusqu'à trois enfants et vos courses. Pour accueillir votre progéniture, il dispose d'un siège en cuir vintage doté d'une ceinture de sécurité. Son centre de gravité est rabaissé au maximum afin d'offrir stabilité et maniabilité.

Deux moteurs sont proposés : le Smart Hub avec 40 Nm de couple et le Power Hub qui offre quant à lui un couple hors norme de 110 Nm, les deux motorisations affichant une puissance de 250 W afin d'être conformes avec la législation française. Le Trixie peut recevoir deux batteries basées sur une technologie Samsung (48 V et 10,5 Ah chacune) pour une autonomie maximale. Fidèle à son habitude, la marque propose de nombreux accessoires pour personnaliser son vélo et plusieurs configurations.

Ainsi le poids du vélo pourra varier entre 90 et 110 kg. Il mesure 222,2 x 160,5 x 92,6 mm et son prix débute à 3999 €.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.