Quand les Émirats tentent l’électrique

Chargement en cours
Barq Rena Max
Barq Rena Max
1/4
© motoservices.com

, publié le 13 avril

Après un vélo électrique et un drone, c'est au tour d'un scooter électrique de naitre de l'imagination de Barq. Le Rena Max est le concept de scooter électrique dessiné par Callum (les designers d'Aston Martin) qu'a présenté la start-up des Émirats arabes unis. Pour réaliser ces prototypes, la jeune entreprise s'est associé avec la plate-forme de livraison saoudienne Jahez et le groupe koweïtien Americana qui régit déjà plus de 1200 restaurants dans la région MENA.

À l'épreuve de la chaleur Si Barq a décidé de concevoir un tel véhicule c'est essentiellement pour avoir un véhicule qui soit adapté aux conditions environnementales. On fait référence ici aux températures notamment. Par exemple, l'été dernier le thermomètre affichait en moyenne 37°. Bien évidemment, les batteries n'aiment pas vraiment des températures élevées comme celle-ci. Cela réduit leur durée de vie mais aussi l'autonomie de cette dernière. C'est pourquoi Barq annonce un système de refroidissement de la batterie inédit qui viendra par la même occasion refroidir le top case connecté, histoire que les marchandises à l'intérieur ne fondent pas comme une glace au soleil.

Cette batterie de 5,6 kWh d'ailleurs, parlons en un peu plus car les données avancées par le constructeur sont intéressantes : puissance à 9 kW (12 ch), vitesse max revendiquée à 97 km/h et une autonomie donnée jusqu'à 150 km. Voilà qui est très honorable pour un véhicule électrique ! Pour la recharger, il sera possible de "swapper" avec une autre batterie.

Barq, connecting people Les autres atouts de ce scooter sont la connectivité Carplay et Android Auto sur l'écran TFT de 8 pouces. L'autre écran situé au niveau du guidon est fait pour surveiller la température de votre cargaison et vous indiquer lorsque le coffre est ouvert.

Toujours pour faire face aux conditions climatiques, le Rena sera doté de poignées "rafraîchissantes" et d'un pare-brise englobant toute la face avant qui réfléchirait les rayons de soleil.

Barq espère pouvoir produire 50 000 exemplaires d'ici 2025. Il sera uniquement loué aux professionnels contre un abonnement mensuel.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.